#carpediem // wrath
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 06/05/2017
Espèce : humaine.
Pro-demis

Dim 14 Mai - 20:03
D'abord on s'affilie, ensuite on se follow
On en devient fêlé, et on finit solo
(Prends garde à toi)
Et à tous ceux qui vous like
Les sourires en plastique sont souvent des coups d’hashtag
(Prends garde à toi)
ft. wrath
meliwen ne pouvait contenir un frisson de colère
meliwen énervée meliwen déjà à bout à l'idée de vivre avec cet
animal
qu'elle dirait
car oui à ses yeux tu es une putain de bête sauvage wrath rien d'humain rien de sympathique ni de compatissant non
juste une bête
et qu'est-ce qu'elle a peur bon sang
une crainte qui l'a fait céder détourner les yeux (elle s'abaisse réellement à ça) la petite reine détrônée en ta présence
et elle t'attend (qu'est-ce qu'elle a honte d'être ton petit toutou de patienter ici mains dans ses poches de son sweat rose démunie de son serre-tête ou de ses ailes en plastique)
meliwen soumise à ce terrible chantage et elle prend goût au fond à haïr tes yeux qui rient de sa situation ou de son sale sourire
elle s'en fout des bonnes manières avec toi
car elle a rien à te cacher car tu sais et que ça ne sert plus rien de jouer si tu connais la supercherie
plus besoin de sourires en plastique de clins d’œil qui veulent rien dire de rire à des blagues qui ne sont même pas drôles
si seulement meliwen la triste meliwen pouvait être vraie avec quelqu'un d'autre que toi
avec un individu un peu moins exécrable
un soupir s'échappe adossée au mur fatiguée usée de toujours faire semblant au travail et même avec ses soi-disant amis
même obligée de sourire aux voisins qui font du bruit jusqu'à trop tard le soir et qui l'empêchent d'avoir une nuit complète
enfin elle t'aperçoit toi et tes cornes un rien trop grandes elle récupère ses clefs dans sa main et aboie plus qu'elle roucoule
((belle colombe transformée caniche))
crie plus qu'elle mord
et comme à son habitude elle prend la précaution que vos prunelles ne se croisent pas
((elle qui se plaît tant à le faire avec les autres pour les déstabiliser))
t'as été long. bouge ton cul, je commençais à avoir froid.
et derrière cette agressivité se cache un manque flagrant de confiance hurle beaucoup pour dissimuler l'essentiel
coded by blair of shine & ooc
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 09/05/2017
Espèce : démon
Neutral

Lun 15 Mai - 23:06
#htag
Oui, Wrath le clochard qui se rend chez Meliwen la princesse.
Etrangement, on dirait un remake de roméo & juliette du XIXe siècle. Et étrangement l’idée en fait frémir wrath et sa longue barbe dépassant les quatre mois d’existence.
Et ça lance un sourire, c’était quand la dernière fois qu’ils avaient parlé à cette barbie à la fausse vie parfaite ? C’était quand la dernière fois hein ? Peut-être y’a une semaine lors de cette fameuse absence d’une journée entière, peut-être que c’était chez elle qu’il avait perdu son dernier pantalon –il l’espérait, il aurait pu le récupérer.
Wrath, petit être perdu, quand finiras-tu par enfin atteindre l’autre rive ? Pourquoi continues-tu de patauger comme un vulgaire mauvais petit canard dans les eaux troubles de la vie. Pourquoi tu t’poses pas comme tout le monde et tu vies ta vie tranquillement.
Ça veut pas, ça l’en empêche. Et en même temps, il aime bien, ouais il aime bien crever à petit feu finalement. Finalement, s’imaginer avoir une vie tranquille avec des péripéties plates ne l’emballe étrangement pas. Quoi qu’on puisse lui-dire : ouais, pense à ton futur ; t’es qu’un branleur t’auras jamais de copine. Bah il les encule bien profond.

Ça sourit en pensant revoir la petite blonde, oh oui, ça sourit d’un sourire mauvais. Pleins de sous-entendus. Et déjà au loin, ça voit la miss et ça porte une nouvelle fois sa roulée à la bouche avant de l’écraser au sol, homme sale qu’il est sans scrupule.

« Toujours un plaisir d’te voir, j’te fais pas la bise, j’pense j’ai des poux dans ma barbe. Mais t’inquiète j’ai ach’té un rasoir t’pourras faire des sculptures avec et mettre un d’tes hashtags chelous sur la cause des demis ahah. »


Il la suit dans l’immeuble jusqu’à arriver dans l’appartement de la blondasse :

« Bon, tu m’excuseras mais avant tout j’tiens à m’faire beau pour toi, j’peux squatter un peu j’imagine ahah –toute l’ironie dans cette voix grave. »

Et la suivant dans son parcours vers la fameuse salle de bain, il lance :

« Alors, toujours autant d’succès sur la ouèbe ? Nan dis rien, en fait j’sais ahah, j’te stalke un peu, voir graaaaave. Ça m’fait trop rire c’que tu mets, tu m’appeleras quand tu posteras vraiment c’que tu penses sur twitter please ! »

_________________
amour sur vous:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 06/05/2017
Espèce : humaine.
Pro-demis

Mar 16 Mai - 0:12
D'abord on s'affilie, ensuite on se follow
On en devient fêlé, et on finit solo
(Prends garde à toi)
Et à tous ceux qui vous like
Les sourires en plastique sont souvent des coups d’hashtag
(Prends garde à toi)
ft. wrath
si le plaisir est peut-être réellement sincère de ton côté
il est évidemment peu réciproque
elle frémit en entendant l'accent so british qui sonne dans ta bouche et surout ce qu'il en sort
te dévoile d'une œillade assujettie à la curiosité et grimace silencieusement face à ta barbe
((meliwen a beau être fausse elle a le goût des belles choses))
et sentir les piques la fait tressaillir mais la pauvre chose se tait et préfère se faire discrète dans cette étrange honte qui est née de sa gloire
dans ta bouche ça sonne si
insultant
dans ta bouche les hashtags disent ridicules ou dénués d'intérêt dans ta bouche la meliwen voit son empire écrasé et transformé en une misérable fourmilière
et elle a tant envie de te frapper toi qui sais la vérité mieux que tous
mais il est justement là le problème
elle danse sur un fil en ta présence
grimpe silencieusement et t'ouvre la porte te regarde prendre tes aises sans rechigner (elle a l'habitude)
fais comme chez toi.
ça sonne si amer si peu convaincant de sa bonne foi
l'appartement n'est pas très grand mais elle le guide déjà lassée de tout ce manège dans la petite salle de bain où trônent les produits de beauté et d'autres conneries de femmes
à nouveau la pique la frappe en plein fouet elle gonfle les joues t'envoie un regard qui lance des éclairs mais n'ose pas plus
t'as mangé un clown aujourd'hui ? ah non c'est vrai ça doit coûter trop cher ça. tu sais très bien qu'il y'a une part de sincérité.
((et c'est vrai mais elle omet juste volontairement quelques détails primordiaux))
tu comptes faire quoi avrc ton rasoir de merde ? on va plutôt devoir te tondre oui. tu me fais confiance ou pas ?
fouille dans ses tiroirs er sort la boîte en carton avec le rasoir
dans son regard une lueur de défi mais il était hors de question de déraper
aller dans ton sens est toujours sa priorité
coded by blair of shine & ooc
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 09/05/2017
Espèce : démon
Neutral

Mar 16 Mai - 20:58
#htag
Oh oui, voir l’air renfrogné de cette blonde était sans doute la chose la plus jouissive qu’il avait pu voir. A croire que de voir cette tête dégoutée par lui pouvait rendre même la pire journée de sa vie plus belle.
Oh oui, elle est bel et bien dégoutée, équerrée, et peut-être bien que Wrath s’est pas rasée pendant plusieurs mois juste pour cette grimace non pas dissimulée mais carrément placardée sur son faciès.
Peut-être bien oui.
Dans tous les cas, elle ne pourrait pas dire qu’il manquait de mauvaise foi. Si. Non ?
Il avait le rasoir après tout, et un nouveau t-shirt dans son sac, c’était pas rien ça tout de même.
Et la tigresse se réveille, agacée. Enfin.
Alors ça check rapidement son téléphone avant de prendre une photo de sa tête.

« Excellente photo, p’t’être qu’j’en ferai un meme, si t’as d’la chance j’l’effacerai pour avoir d’la place. »

Les traits tirés par la mauvaise plaisanterie du démon, sa coupe pas parfaite comme sur toutes ses photos insta, son nez bien retroussé, oh oui, cette photo était bien l’antipode des photos qu’elle postait habituellement. Un petit farfadet, voilà ce qu’elle était sur cette image.

« Mais pas assez pour me toucher apparemment huuuum. »

Il passe sa main machinalement sa main dans sa barbe, il fallait avouer que même lui sa le dégoutait. Et c’est vrai qu’il aurait pu piquer pour quelques secondes une paire de ciseaux dans un supermarché pour ensuite se raser à sec à la sortie même de celui-là. Et son odeur corporelle de transpiration mélangé à cette odeur âcre de shit pouvait en repousser plus d’un, voilà peut-être pourquoi elle avait précédemment le nez aussi retroussé. Elle s’était approché un peu trop près de lui.  
Avoir confiance, voilà un terme qui n’existait peut-être pas, ou peut-être plus dans son vocabulaire ; il fallait l’avouer.
Pourtant :

« Disons que pour cette fois-ci ouais j’te fais confiance. Mais m’fais pas une moustache à la Hitler steu plait. »

_________________
amour sur vous:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 06/05/2017
Espèce : humaine.
Pro-demis

Jeu 18 Mai - 18:06
D'abord on s'affilie, ensuite on se follow
On en devient fêlé, et on finit solo
(Prends garde à toi)
Et à tous ceux qui vous like
Les sourires en plastique sont souvent des coups d’hashtag
(Prends garde à toi)
ft. wrath
clic
le bruit familier d'une photo prise sur téléphone
elle reste interdite se recoiffe par réflexe silencieuse
papillonne des cils sans vraiment comprendre tout de suite
observe ton sourire de salaud sans un mot
c'est seulement la deuxième remarque qui la fait
mourir
qui la fait rougir
ouais elle a le putain de rouge aux joues au front à tout ce que tu veux les yeux écarquillés par l'indignation
((elle sait qu'elle n'est pas le genre de filles sur qui on se touche))
merci de lui rappeler
un instant décontenancée la meliwen ne dit toujours rien le bec cloué ses lèvres se pincent
ça serait une erreur de style une putain de moustache d'hitler
elle se détourne va pour t'arracher le téléphone des mains soupire encore plus en sentant ton odeur omniprésente
souffle
c'est pas mon genre, pis pour le coup c'est mieux de tout virer comme ça tu auras de la marge avant que ça redevienne comme ça. mais avant tu vas te laver car tu pues, je vais mettre ton téléphone de merde à charger là.
((ou plutôt effacer cette saloperie de photo))
te désigne d'un vague signe de main l'armoire avec les serviettes
t'as les serviettes là.
va pour se barrer dans le salon mais se retourne comme un avertissement
t'as pas intérêt à foutre la merde sinon je-
pas beaucoup de répartie la blonde
encore déstabilisée
je sais pas encore mais tu le payeras cher
qui était-elle pour te menacer
et viens au salon quand t'as terminé. habillé.
coded by blair of shine & ooc
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 09/05/2017
Espèce : démon
Neutral

Mar 23 Mai - 23:02
#htag
Elle est définitivement pas contente la petite Meli. Elle grogne tel un animal qu’on essaie d’apprivoiser en le bousculant un peu en vain. Un petit animal bien chiant, ouais, comme un chat, qui se laisse pas faire et qui soutire toujours ce qu’il veut sans rien te rendre en retour. Un animal égoïste se sentant supérieur, mais il suffit de le prendre par la nuque pour qu’il se replie, soudain beaucoup plus capitulateur et soumis. Mais Meli, elle, elle sort les griffes et hésite pas à mordre arrachant à l’occasion le téléphone des mains son interlocuteur. Un rictus vint sur les lèvres du brun, non surpris de la rudesse de la petite dame et de ses paroles, acerbes. Oh oui, il l’avait profondément touché avec cette simple photo, fou comme elle se prenait si vite à son jeu pourtant si enfantin.

Il la regarda faire sans rien dire et lance un oui m’dame mais t’étonne pas si y’a plus d’shampoing ; avant de se jeter dans la salle de bain en rigolant devant la menace pas très convaincante de la blondinette.

Ô douce douche, Wrath n’attend que toi depuis plusieurs semaines, se contentant des éviers installés un peu partout dans les rues sombres de Paris. Ce soir, il allait en profiter, savourer goulument l’eau chaude tomber sur sa peau sèche. Il allait utiliser tout le gel douche de la blonde sans vergogne, il le savait, il devait se décrasser comme jamais il ne l’avait fait afin de rentabiliser le petit nombre de fois où il se douchait par mois. Alors il prend son temps, c’est vrai après tout, il est vraiment pas pressé ; Meli avait qu’à bien se tenir, elle attendrait son bellâtre gentleman pour un sous. Ouais il prend son temps, passe ses doigts dans sa longue barbe bien charnue et sale, avec ce décrassage, il allait bien perdre trois-cent grammes au minimum. L’eau allant dans le siphon de la douche devenait brunâtre au contact de sa peau et le gel douche moussait vert.

Et il en ressortit bien quinze minutes plus tard, frais comme jamais. Il frissonna, sa peau rencontrant l’air frais de la salle de bain et se sécha rapidement les cheveux puis mit une serviette autour de la taille avant de rouvrir la porte d’un coup de pied se regardant rapidement dans la glace en bombant le torse :

« Wsh Meli ! Tu trouves pas qu’j’ai un corps d’athlète ?! J’en bande moi-même putain ! »

Il changea de position voyant que ses côtes ressortaient plus qu’autre chose et préféra mettre ses bras plutôt maigrelet en avant en une piètre tentative d’impressionner la gente féminine :

« J’espère que t’as eu l’temps de trouver mon code pour supprimer la fameuse photo ahah. Enfin bon, mad’moiselle, j’m’en remet à vous pour ce qui est d’la coupe de ch’veux de barbe –et ch’veux tout court if u want, ils commencent à être longs là. »

_________________
amour sur vous:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» F.T. de Tiger D. Wrath
» Bienvenue à Courzac
» Quizz de Warhammer 40k
» [Demi] Kazuo / Shimera vs Sylquartz / Carpediem
» Recensement : Qui joue quoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-