mission à haut risque - fin février 2015 (ricky&guerlain)
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 16/04/2017

Mar 16 Mai - 19:11
Mission à haut risque
Damian Vargas. Demis-démon. 38 ans. Né à Venise, en Italie. Plus d'une cinquantaine de pactes à son actif. Il a voyagé dans toute l'Europe pour faire des pactes et gagner en puissance. Prévenu de vos intentions, il vous a donné rendez-vous par lettre dans l'abattoir de la Nausée, abandonnée depuis longtemps. Comme pour vous provoquer. Peut-être même est-ce un piège? Mais vous ne pouvez pas vous permettre de laisser cette chance vous glisser entre les mains. Il possède désormais une télékinésie rarement aussi puissante, vous devrez donc faire énormément attention. Le monde en a connu des criminels mais des comme lui, on s'en serait bien passé. Et pourtant, c'est le tout jeune chef du Commando parisien et la belle mannequin Ricky qui doivent s'en charger. Ordre de l'Etat, que vous avez reçu par lettre, un dimanche matin, il y a de ça, un mois. Toute la ville a été mise en quarantaine, ce jour précis et la tension est à son comble. Après de longues préparations, Guerlain North et son assistante angélique (pour cette mission seulement) Ricky Zacharias sont chargés de le neutraliser. Ils n'ont qu'un jour seulement et qu'une vie aussi.

Guerlain. Ricky. Paris compte sur vous. De toute manière, vous êtes devant l'entrée de l’abattoir, vous n'avez plus le choix.

Ordre de réponse: Guerlain North -> Ricky Zacharias -> Paris

Lancer de dé.

Pour ce qui est du lancer de dé, il y a juste à l'activer en prenant le "dé de l'action" avant de poster la réponse. Il ne faut utiliser le dé que pour une action importante, pour savoir si vous l'avez réussi ou pas. Postez donc la réponse d'abord sans l'action, puis après le lancé de dé, actualisez votre réponse avec l'action qui dépendra du lancé en la mettant en italique.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : commando's chief, dit chef north, froid comme l'hiver.
Espèce : demis polymorphe.
Neutral

Mar 16 Mai - 21:04
we came here to fight
(ricky. lain.)



۰
La lettre avait été tâchée de sang.
Petite signature personnelle de l’ennemi, comme une provocation subtile, délicate, et c’était fini. On avait plié le morceau de papier et il l’avait engouffré à l’arrière de son pantalon, comme une vulgaire liste de courses.
Pourtant ce n’est pas un vulgaire demis, ce n’est pas une petite affaire, c’était une grave accusation.
Ivre de pouvoir, de mauvaises actions, le demis démon avait rendez vous
avec nous
le commando vous savez ces demis
ce qui se battent contre les remous
qui veulent se faire plus grand qu’une vague, qui veulent provoquer des tsunamis.

Guerlain doit être un rempart. Contre ces ennemis, et si la paix s’affaiblit ?
il en serait responsable. Le matin même il avait entrepris de vêtir son uniforme
cet habit nouveau pour lui. On l’avait décoré et il avait vu ses efforts enfin payer. Il avait vu les regards fier mais aussi, en attente de quelque chose, qu’il leur prouve qu’il pouvait.
Guerlain, chef du commando parisien. Il le savait que ce n’était pas rien et Selena, les yeux un peu inquiets, lui avait dit qu’il s’en sortirait. Ou plutôt qu’il avait intérêt. Ca sonnait beaucoup plus comme une demande, que d’un fait.
« Comme un chef ». Il le devait, parce que c’était son titre désormais. Et après un baiser il lui avait dit, je réussirai. Tu verras, je prouverai que je le mérite.

Et c’était loin l’euphorie de la promotion, loin de lui les félicitations. On voulait désormais qu’il agisse, en tant que tel qu’il l’avait nommé. C’était maintenant le moment de faire ses preuves.

L’ange et le polymorphe sont à la porte. Il ne connait pas tant que ça sa collègue : camarade de préparation, il savait qu’elle lui serait utile, mais il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter. Il avait conscience de ses capacités, mais le fait est qu’il se sentait
responsable.

Sortir indemne c’était une chose. L’arrêter en était une autre. Mais à deux, tout semblait se compliquer.
Devant l’entrée, Guerlain se tourne. Il est beau dans son uniforme tout neuf tout propre. Mais il veut le voir sali. Pour qu’il puisse témoigner, de leur triomphe, de leur victoire.

Est-ce un peu illusoire ?

Prête, Zacharias ?

Il ôte de son doigt son alliance, et entreprend d’ajuster un tantinet ses recharges. D’un geste léger, presque anodin, il charge son arme et la garde bien en main.
Et il ouvre la porte.

L'abattoir est silencieux. Ca sent la mort.
Il n'y a personne, que des broches qui pendent et des tâches de sang d'animaux depuis déjà longtemps partis.
L'arme au point, il vise dans la pénombre naissante.

Ca a l'air calme.

Pour l'instant.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Date d'inscription : 24/04/2017
Emploi/loisirs : Mannequin et danseuse au Moulin Rouge
Espèce : Ange
Neutral

Jeu 1 Juin - 22:42
mission à haut risque
Je n'ai jamais voulu ça.

Plus que tout, je n'ai jamais voulu être une ange. Si j'avais été une humaine, jamais je ne me serais retrouvée là, accompagné d'un justicier malmené à chasser des démons. Depuis le début, je subis; de cette lettre, jusqu')à la préparation, les quelques indications et nous étions lancés sur ce jeu d'échiquier sur lequel nous ne sommes que des pions. Le chevalier et son cheval, fonçant pour protéger Roi et Reine de ce terrible adversaire.

Échec et mat. Pour nous ou l'adversaire, mais c'était la seule fin possible, pas d'égalité. La confrontation ultime, certainement la dernière.

Quelque chose d’impensable pour moi, pour n'importe qui, je n'aurais jamais imaginé ça possible il y a quelque mois et pourtant, et pourtant...

Même encore aujourd'hui, même si mes yeux ne cessent d'explorer l'endroit du crime, je reste confuse mais aussi terrorisée. Mais il faut penser à autre chose, se concentrer, penser comme ces anges de la Bible qui se sont jetés sur Lucifer pour le neutraliser, rien qu'aux ordres de Dieu. Aujourd'hui, j'allais récréer cette scène en un acte seulement, pièce moderne mine au goût du jour, qui j'espère ne se terminera pas par la mort. De toute manière, notre seul publique était le fantôme que tous ces animaux abattus.

Un souffle, sur lequel je me concentre pour penser à autre chose, il ne faut pas dériver, il ne faut pas se déconcentrer. Vivre l'instant, se battre comme un soldat et avancer. Mes pas craquent sous les feuilles mortes, leur son à quelque chose d'apaisant. Au moins je ne suis pas la seule capable de se faire briser en un rien de temps.

Mais dès alors que le demis, frère de discrimination s'avance, je ne réfléchis même pas en m'avançant, soumise à ses pas. J'hume en guise de réponse accompagné un hochement de tête positif et on entre sur scène, décor macabre qui nous attend avec tout son public, âmes qui voguent, invisibles mais qui perpétuent la douleur de leur vivant en la dernière présence de leur tâche de sang.

"Il se cache, c'est tout. Je peux le sentir, il n'est pas très loin." Je relève la tête, j'élance avec une once de panique mon regard dans le sien, frêle de mots pour exprimer la terreur dont je suis victime, je parle pour me rassurer, combler ce silence terrible. "Je passe devant pour te guider." Mais c'est mon destin je n'ai même pas le choix. Je déglutis, j'étends mes ailes devant lui, pour me donner du courage, un peu l'impressionner aussi et je marche, à pas de loup pour me jeter dans sa gueule. Car déjà, une silhouette bien trop reconnaissable s'offre à nos yeux. Je m'arrête, mon cœur aussi alors que mon corps tout entier se paralyse; et je murmure en priant:

"Par pitié, que Dieu me garde. Amen."
feat Guerlain North
xion of ooc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» [AMIENS] Store Championship le 28 février 2015 @ Martelle
» Distribution de Février 2015 !
» Infiltration à haut risque [Roy Harper]
» Partons enquêter [mission Danae - février 80]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-