Lazy_ Jostoph.
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 24/06/2017
Espèce : Humain
Neutral

Sam 24 Juin - 18:31

Identité:

Référence du personnage: Bleach _ Aizen Sosuke.
Nom: Troulard. Pourquoi mon nom de famille me donne faim. Et j'suis pas un trouillard.
Prénom: Jostoph. Ouai.
Age: Vingt sept ans. J'suis jeun's.
Lieu de naissance: Creuse, France.
Habitation actuelle: 13eme arrondissement de Paris.
Métier: Policier.
Que pense-t-il des demis?: C'est des gens. Des gens bizarre mais tant qu'il me font pas chier, j'm'en fiche d'eux.
Que pense-t-il des humains?: Ils sont cool.
Que pense-t-il du mouvement et des lois anti-demis?: Ils transpirent pour rien.


Et physiquement?

Ethnie: Europeen.
Couleur des yeux: Marrons.
Couleur de peau: Blanche.
Cheveux: Cheveux bruns, un peu bouclé.
Taille: Un mètre quatre vingt dix. You feel small right ?
Tatouages, piercings, modifications corporelles?: Son visage est troué tellement il a porté de piercings dans sa jeunesse, mais il ne les porte plus. Il a un vague tatouage d'un triangle avec juste les lignes, dans le dos. Un vieux délire.
Signes particuliers: //.


Jostoph Troulard
Caractère:

Son caractère pourrait se résumer en plusieurs adjectifs qui veulent dire la même chose : Flemmard, feignant, sans motivation, lent, paresseux, glandeur, nonchalant, négligent et indifférent.

Jostoph est l’incarnation de la flemmardise. Il veut rien faire par pure flemme, même ce crée une personnalité. Celle-ci est plate, sans relief avec rien qui ressort pour définir. Ses choix, il les prend au hasard ou pas du tout, suivant les autres pour certaine tellement il a la flemme de réfléchir. Enfant, ça l’arrangeait bien que ses parents prennent toutes les décisions à sa place mais une fois adulte, c’était à son tour de le faire. Autant dire que Jostoph, a, oh surprise, la flemme de choisir ses propres décision. Tout lui échappe, même sa mise en couple, son mariage et son divorce avait été décidé par quelqu’un d’autre.

Après tout, qui pourrait mentalement ne pas craquer en vivant avec un homme qui répond par des ‘hm, ouai, s’tu veux.’ Et qui ne prendre aucune initiative. Même pour le sexe, il avait fallu que son ex-femme force pour avoir de l’attention. Ce jour-là, il avait eu la flemme de mettre une capote et huit mois plus tard, d’aller assister à l’accouchement. C’est bâtard, ouai, c’est Jostoph. Il est le mauvais père par excellence, oubliant d’aller chercher son fils à l’école, de faire à manger quand la mère n’était pas là, venir à ses compétitions de taekwondo. Mais bizarrement, le gosse continue toujours de demander de l’attention à son père alors qu’il n’en fout pas une pour s’en occuper. C’est comme ça qu’il avait presque perdu la garde du gosse lors du divorce, mais le petit Noodle avait fait une crise pour voir son père. Résultat, il s’en occupe un week-end par mois, menacé par son ex-femme de bien s’en occuper.

On pourrait se demander, comment fait-il pour garder un travail avec son caractère ? Eh bien, dite vous que dans La Creuse, quand on est gendarme, on a le cliché du pastis toute les heures. Et de toute manière, il n’a pas beaucoup d’affaires à régler donc bon, pas de travail, plus d’heure de sommeil pour Jostoph. Tout bénéf’. Mais, zut et flûte, on le mute à la capitale. C’est après avoir raté trois train qu’il est allé là-bas et, ça changeait assez. Il était obligé de travailler. Vie de merde.


Histoire:

Née dans la Creuse, le gamin qu’était Jostoph a toujours été feignant dans tous les domaines. Pourtant, en maternelle, le gosse courrait partout et volait les bonbons des gens, mais paf, en primaire, Jojo’ s’était trouvé une passion dormir. Il ne voulait pas aller à l’école et dormait les trois-quarts du temps. Si bien, que ses parents croyaient qu’il était atteint d’une maladie. En parlant de parent, ceux de Josotph étaient le cliché beauf de la campagne. Le père, sac à bière chef de la gendarmerie et marié à une gentille petite femme au foyer. La sœur ainée de Jojo’ était typique celle qui s’enferme dans sa chambre pour écouter sa musique à fond en mode, j’suis trop une rebelle. Mais quedal, elle chiale sur des films même pas tristes et crie à l’aide à son cher papa dès qu’on l’embête. Une pimbêche en somme, qui adorait faire chier son cadet. Mais Jostoph avait la flemme de réagir et elle avait même plus la foi d‘essayer, pour se récolter juste un ‘gNN’.

Il n’avait pas que sa sœur qui avait abandonné, il avait aussi les gens qui l’embêtaient en cours. On avait beau lui casser ses lunettes, le menacer, rien ne marchait pour le faire réagir. C’était presque flippant d’avoir affaire à une poupée qui penche juste la tête en mode ‘gn j’ai sommeil.’ Le père de famille avait essayé de le faire bouger, en l’emmenant voir un match de foot ou au bar avec les collègues. Mais le gamin ne buvait même pas sa grenadine et piquait un somme sur la table.

Arrivé au collège, c’est là où il s’était un peu bougé. Juste un peu. Enfin, juste pour se trouver un oreill-pote. Un pote. Et il avait trouvé une personne parfaite. Les nouveaux voisins avaient un fils, un peu rond mais bizarre. Comme quoi, ce qui se ressemble s’assemble. Jostoph avait trouvé en ce garçon un potentiel d’oreiller de cent pour-cent. Et le gamin n’était pas contre non plus, laissant le brun dormir sur lui ou l’utilisant comme peluche. De toute façon, il ne pouvait pas s’enfuir, Josoph le serrait tellement fort. Radis avait été le surnom donné au nouveau voisin, ayant la flemme de retenir son vrai nom. Jojo’ restait en mode koala sur Rara’, avait qui il avait lié une certaine amitié. Les deux garçons riaient souvent quand ils étaient éveillés et grâce au manque de personnalité de Jostoph qui avait copié celle de Radis, ils s’entendaient à merveille.

Par contre, Josotph n’aurait pas dû copier aussi longtemps Radis, car arrivé au lycée, celui-ci était rentré dans sa période ‘jsUIS TROP UN REBELLE OUAI.’, se faisant tatouer ‘j’FUME LA VIE AVANT QUELLE ME FUME OUAI.’ Radis aimait bien les ‘OUAI’. Bref, Jostoph qui le suivait dans son délire s’était fait tatouer un triangle car d’après Radis : ‘C’EST POUR QUE LES ILLUMINATIS T’ACCEPTE OUAI.’ Puis son visage et ses oreilles avaient été percés de partout, de tous les endroits possibles. Le duo avait été dans un salon de coiffure parce que Radis était dans sa phase gothique ‘JVEUX LES CH‘VEUX ROUGE COMME LE SANG OUAI C’EST TROP DARK’ puis Jojo’ lui avait fait noir avec les pointes rouges.

Vous voyez, les populaires au lycée. Eh bien, ils ont des suiveurs tout ça tout ça, eh bien Jostoph en faisait partit, Radis était plutôt populaire. Jojo’ était un p’tit peu un enculé, laissant son ami frapper des innocents et faire joue joue avec. Mais il avait la flemme. Il avait un peu la réputation du mec froid et ténébreux, vu qu’il parle jamais et dort en classe dès qu’il peut. Mais queneni, il s’en foutait juste de son image. Alors qu’en vrai, il n’est pas si froid que ça. Quand on prend la peine de lui parler et qu’on lui laisse le temps de copier la personnalité, il peut très bien parler tranquillement.

Après le lycée, Jostoph avait suivi les conseils de son père, faisant des études pour faire gendarme. Et au passage, lui proposant une jolie petite femme avec qui se marier, fille d’un collègue. Jojo’ n’avait pas fait objection, se mariant sans même une once de sentiment pour la jeune femme qui pourtant avait eu le coup de foudre elle. Tel un métamorph, il disait l’air de rien ‘oui je t’aime bébé’ alors qu’il ne le pensait pas. Cet idiot n’avait même pas remarqué qu’elle n’était même pas humaine, s’en fichant assez. Ils avaient eu un gamin, Noodle qui était le portrait craché du père physiquement, mais moralement comme sa mère. Le gosse collait son père tout le temps, essayant de capter son attention. Mais Jojo’ avait la flemme. Et même la flemme de signer les papiers du divorce.

Suite à ça, Jostoph avait quitté sa petite ville tranquille pour être muté à la capitale. Vie de merde, il va devoir bosser.

HRP:

Bonswère, José, cinquante deux ans et routier.    
Ou May, dix huit ans et lycéenne. A vous de choisir, meh.    Et rôliste depuis, quoi, huit ans j'crois, jsp. J'suis une dingue, j'me lance dans un rpg alors que j'pars bientôt en vacance mais yolo comme disent les jeun's.    
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 24
Emploi/loisirs : tg
Espèce : fdp
Neutral

Sam 24 Juin - 18:52

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 14/06/2017
Age : 18
Espèce : humain
Neutral

Sam 24 Juin - 20:10
jostoph notre dieu à tous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 19/05/2017
Espèce : Demi-Fé
Neutral

Dim 25 Juin - 0:59
"Que pense-t-il du mouvement et des lois anti-demis?: Ils transpirent pour rien."

toi



toi


tu veux te batter ?!!!

_________________

Allons enfants de l'Apatrie


cadeauw Sexy:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 24/06/2017
Espèce : Humain
Neutral

Dim 25 Juin - 11:02
Méhé.

Viens te batter je t'attendre !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 113
Date d'inscription : 06/05/2017
Age : 27
Espèce : Humaine.
Anti-demis

Dim 25 Juin - 11:55
seigneur jostoph de la grande creuse

bienvenue sur la terre qui est la vôtre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Date d'inscription : 24/04/2017
Emploi/loisirs : Mannequin et danseuse au Moulin Rouge
Espèce : Ange
Neutral

Dim 25 Juin - 12:03
JOSTOPH

aled, meme lord en approche. Bienvenue à toi crevette, on va se batter si t'aimes pas les demis!!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 15
Emploi/loisirs : collégienne et artiste sur internet
Espèce : humaine
Pro-demis

Mer 28 Juin - 16:23
omg jostoph jpp de toi je t'adore déjà

also nOODLES IL S'APPELLE NOODLES LE GOSSE MAIS JE- KSLKALSML C'EST DE FAMILLE LES NOMS FOIREUX oui je suis savage, bye

et bienvenue

_________________
x x
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 24/06/2017
Espèce : Humain
Neutral

Jeu 6 Juil - 17:30
EH OH EH HEIN OK.

J'ai fini. Bon, j'ai fais n'imp' avec l'histoire. me tuez pas svp.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 166
Date d'inscription : 24/04/2017
Emploi/loisirs : Mannequin et danseuse au Moulin Rouge
Espèce : Ange
Neutral

Mar 11 Juil - 11:04
bienvenue à paris!
MON DIEU MAIS-

Je suis mitigée entre l'horreur de ce que représente Jojo et l'humour qui ressort de ta manière d'écrire. Au début de l'histoire, j'avoue que je ne m'attendais pas à une telle fin si morose (fin, pas tant que ça, son histoire va continuer au fil de ses rp ihihih) ??? Pauvre Noodle je suis sûre qu'il est adorable en plus, il mérite l'amour de son popa. Mais surtout, est-ce qu'un jour Jojo va changer et enfin se bouger le cul à vivre pour de vrai et pas se laisser guider aux grès des attentes des autres? On a envie de le secouer pour lui dire "ARRETE D'AVOIR LA FLEMME JOJO BOUUUGE" mais je te fais confiance pour nous faire de super trucs avec lui.

En bref, c'est un personne ridiculement dramatique dans sa flemme qui est pourtant écrit avec une manière drôle et je suis tellement mitigée que je n'ai pas les mots. J'aimerais haïr Jojo mais tu me le fais aimer aaah-

Et bien c'est avec plaisir que j'accepte Jojo le gendarme (vraiment gros gros coup de coeur brisé sur ce perso) et vraiment je veux TROP voir si il va évoluer ou non.

et maintenant ?


Bienvenue sur HR! Tu peux désormais aller faire sa fiche de relation ici pour te faire plein de petits amis ou encore ouvrir un blog ici et afficher des aesthetics qui te plaisent, ou encore des textes et des vidéos, témoignages de ton personnage sur le monde qui l'entoure.
Pour devenir, qui sait, un famous, tu peux commencer ton instagram ici.
Pour ne pas rester en vain, viens faire ta demande de rp ici.
Et surtout, amuse-toi!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-