[RP] It's gonna get us in trouble, fuck it. - ft. Lykos & Andrei
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 20
Espèce : Demi-vampire
Pro-demis

Lun 26 Juin - 0:52


It's gonna get us in trouble, fuck it

Feat Lykos Everett & Andrei Komaroff


Andrei ne pensait pas croiser quelqu'un comme lui à ce moment là. Ses mains rouges par le sang alors qu'il extirpait clairement quelque chose de la personne dont il avait eu comme mission d'effacer toute présence sur terre.

[23:24 - Dans son appartement]

La lettre dans les mains, ses yeux pétillaient. Elle était censé être sa prochaine augmentation compte rendu de ses heures supplémentaires à la bibliothèque. Mais aucune indications étaient écrite sur celle-ci.

- Pas encore. Soupirait-il, désespéré.

Oui, c'était déjà la troisième enveloppe qu'on qui lui était adressé avec au moins 500e de liquide, ainsi qu'une adresse. Sa mission ? De faire disparaître un corps, déjà tué donc.

"Hôtel Comète Paris, Chambre 133, Nation.
Fais en sorte de faire disparaître le corps dans la nuit."

Ses yeux fixe sur la liasse de billets et sur une carte qui s'était glissée entre, surement un pass avec la photo d'un garde du corps. Un petit sourire arborait ses lèvres quand il changea la photo par la sienne, habillé avec un costard similaire. Maintenant, moment détente jusqu'à qu'il soit 1 heure du matin pour bouger. Il décida donc de faire une petite sieste après une bonne douche.

[2:47 - Nation]

- Merci pour la route.

D'un mouvement fluide, Andrei poussa la portière du uber qu'il venait de prendre pour se rendre à l'hôtel. Il était vraiment en retard sur le programme, espérant que personne n'ai vu le cadavre. Ce qui semblait bon, vu que l'ambiance semblait calme et détendu lorsqu'il traversa la porte vitrée du bâtiment. L'hôte l'arrêta pour voir le pass qu'il détenait autour du cou. Après quelques seconde d'observations, il sourit avant de le laisser passer à coté de lui pour que atteindre l'ascenseur. Plusieurs minutes plus tard, Andrei se retrouvait enfin devant la porte 133, mais étrangement, elle était entrouverte, laissant une breffe lumière sortir du petit couloir d'entrée.

Instinctivement, le roux sortit son arme à feu, et se positionna en garde, dos au mur. Il cherchait des yeux, à travers la petite ouverture, mais rien n'avait l'air de déranger son champ de vision. Alors avec son coude droit, Il poussa doucement la porte pour s'y introduire.

"Bravo, Andrei, t'as déjà mieux fait dans ta vie." Pensa-t-il.

Il sentait bien une autre présence, son nez ne pouvait pas lui mentir. Mais qui.
Silencieusement, il s'approcha de la chambre en longeant le mur pour faire en sorte de ne pas être repéré.

Il pu finalement voir ce qu'il se passait en observant l'état de la pièce ainsi que la victime. Le rouquin n'hésita pas une seconde avant de pointer son arme vers l'homme qui se tenait aux cotés du cadavre, les mains plantées dans son abdomen.

- On ne m'avait pas prévenu pour ça. Murmurait-t-il.
awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 20/06/2017
Espèce : demis loup-garou
Pro-demis

Mar 27 Juin - 3:00
it's gonna get us into troubles
feat. andrei komaroff

Travailler de nuit était assez agréable, mais chiant à la fois. Chiant pour plusieurs raisons : sortir de chez lui comme un voleur, et voilà. C'était une raison assez suffisante. C'est agréable sur plusieurs points cependant, car sortir la nuit le relaxait. Peu de vie dehors, les ombres étaient la seule chose rendant le paysage vivant de Paris.

L'absence de traffic lui permit d'arriver à l'heure au rendez-vous. Non galant, mais professionnel. Encore un corps à dépecer, encore la même odeur à supporter, encore le même mec à se traîner dans les pattes.
Bref. Il descendit de sa voiture, la garant pas loin de l'hotel.

Lykos portait un uniforme de livreur, de type pauvre cycliste qui ne peut pas se payer un nouveau vélo de course donc il travaille en tant que livreur, avec un vieux sac carré. Ce sac comportait une pizza plus ses instruments. Son partenaire devrait déjà être là, il est deux heures et demie.
Enfin, il arriva dans la chambre d'hôtel, un petit post-it sur la tête du mort et lui avec un masque recouvrant sa bouche et son nez.

"J'ai un truc à faire, j'reviens tout à l'heure !"

Il avait été tué salement. La cible s'était battu, mais en vain. Pas de sang, mais il était salement amoché.
Lykos soupira, cela allait être un enfer à nettoyer. Au moins, il n'y en avait pas sur les meubles, ils furent épargnés mais ce n'était pas le cas du merveilleux tapis.
Bref, le brun sortit son sac ses instruments. Commençant par ses gants, puis ses scalpels.

Pour une fois, il n'avait pas à retirer les organes sur le corps, mais il devait juste retrouver le paquet de drogues qu'avait inséré le gang ennemi dans le corps de ce pauvre type, qui n'avait sans doute rien demandé mais tant pis.

Lykos avait arrêté de déprimer à propos des morts. C'était un simple travail. Et ce n'était pas lui qui tuait.

Tout allait bien.

Lykos soupira, il avait enfin réussi à trouver le paquet, et des bruits de pas se faisaient entendre. Cependant, ce n'étaient pas ceux de son allié.
Le brun n'avait jamais d'armes sur lui, il laissait toujours sa protection dans les mains de son allié, qui n'était malheureusement pas là à ce moment. Tant pis, il préféra attendre l'arrivée du mec.

Comme prévu, ce type était prudent, de par ses pas, et avait, comme par "hasard", une arme. Un beau pistolet qu'il put admirer, vu qu'il était pointé vers lui.
Si Lykos était lui-même la cible de cette personne, bah tant pis. Il leva vite fait les yeux vers cet inconnu, plongé dans l'ombre de la chambre et retourna vers son cher mort.

- Vous êtes là pour qui ?

Lykos ne retira pas ses mains du cadavre, ayant enfin chopé le paquet. Il commença à se frayer un chemin dans le ventre du mec, coupant tout sur son passage.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 20
Espèce : Demi-vampire
Pro-demis

Mar 27 Juin - 4:35


It's gonna get us in trouble, fuck it

Feat Lykos Everett & Andrei Komaroff


La voix de l'inconnu était grave et rauque lorsqu'il fut repéré. Mais cela n’arrêta pas Andrei, qui, la pointe de son calibre toujours dirigé vers le brun, jeta un coup d’œil au corps, inerte.

L'odeur soudaine du sang embauma le nez du russe qui fronça légèrement des sourcils, observant ce que faisait l'homme accroupi en face de lui. La victime était bien amoché, et puis le tapis imbibée de ce liquide au gout métallique en disait long et en travers sur ce qu'il s’était passé. Mais tout de même, il ne l'avait clairement pas tué et semblait être ici que pour lui extirper ce sachet de son ventre.

Andrei baissa tranquillement son arme tout en restant sur ses gardes.

- Pour lui. Soufflait-il en pointant cette fois-ci le corps à ses pieds. Je dois m'occuper de le faire disparaître, sans traces.Continua-il en regardant avec un air désespéré le nettoyage à faire.

C'était certes la troisième fois qu'il le faisait mais les deux fois d'avant avait été bien plus simple. La victime avait été tué en dehors de Paris, c'est à dire dans un endroit beaucoup moins peuplé et surtout moins vivant. Donc forcément, Andrei avait eu juste besoin de découper son corps et de les enterrer proche des racines d'arbres dans une petite forêts perdue.

Là, c'était beaucoup plus difficile. Il devait déjà penser à un moyen de l'amener dans un endroit un peu plus caché et moins repérable. Surtout que maintenant, il peut se faire prendre rien qu'avec l'odeur corporelle de sa victime. Andrei était sur le point de dire quelque chose, mais il se stoppa net, son cœur commença à battre rapidement et sa tête devenait de plus en plus lourde. Il fixait de manière étrange le sang qui coulait le long de la chair du cadavre. Andrei ne pouvait pas tomber maintenant, mais l'odeur du sang avait bien éveillé sa soif soudaine. Il est vrai que cela faisait plusieurs semaine qu'il n'en avait pas bu, du moins du sang humain.

- J'ai besoin d'en boire.

Il se détestait d'avoir ce genre de pulsions incontrôlables, surtout qu'elles étaient de plus en plus récurrente depuis qu'il avait apprit à vivre seul sans l'aide de son "maître". (Il n'avait pas autant de mal dans sa période d'adolescence.)
Andrei s’apprêta à passer à l'action en se mettant à genoux, les canines à l'air alors que le bout de son index touchait délicatement l'ouverture qu'avait tracé parfaitement l'homme. Juste de sentir ce liquide tiède frôler sa peau lui donna des frissons. Et puis l'odeur qui rappelait le goût sur son palais.

- Mhm. Gémissait-il presque inaudiblement.
awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 20/06/2017
Espèce : demis loup-garou
Pro-demis

Mar 27 Juin - 23:00
it's gonna get us into troubles
feat. andrei komaroff

Il n'était pas là pour lui. Des jours en plus à vivre. Comme quoi, son coeur cessa de battre à la chamade et se calma drastiquement ; Lykos pouvait toujours prétendre ne pas être dérangé par la mort, son corps lui rappelait toujours la vérité.

Lorsque cet inconnu s'approcha, Lykos eut l'impression que le temps s'était arrêté. Le brun fut subjugué par la beauté de l'inconnu. Que cela soit par ses beaux yeux lilas, sa silhouette fine mais dont le pull moulait son torse ferme. Ou alors sa chevelure rouge qui le rappelait cette force destructrice qu'est le feu ; ce type de couleur qui te faisait rêver. La coupe cependant sortait des années 80', mais Lykos n'était pas la bonne personne pour juger, portant occasionnellement des leggings fluo chez lui.

Le temps reprit quand il ouvrit sa bouche. Cela lui rappela qu'il avait une femme, un fils, et qu'il pensait être "straight".

// ha fuck. arrête. le mec a genre... deux ans. stop.

Son arrivée sembla venue du ciel. Le mec était là pour nettoyer toute cette merde. Lykos soupira et finit d'extraire finalement le paquet, coulant de sang. Il le secoua vers le cadavre pour faire tomber les dernières gouttes de sang et se leva pour se diriger vers la salle de bain. Déjà qu'il pouvait sentir la feinte odeur de drogue, donc si en plus il y avait celle du sang, c'était cramé.

La salle de bain libérée, aussi propre qu'après le passage de la dame de ménage, Lykos ressortit avec ses gants et son paquet, propres.
Lorsqu'il posa ses yeux sur le cadavre, il put voir l'inconnu, ses canines presque déjà plantées dans le cadavre.

// ... un vampire. franchement ? erg. qu'il n'a qu'à le boire.

- Presse les veines, ça ira plus vite.

Parce que, franchement, si d'autres types arrivent pendant son dîner, cela allait être merdique. Puis il voulait surtout se débarasser du cadavre avant 5h ; histoire de rentrer avant que sa femme se réveille.

- Accessoirement, si tu peux en fait, boire après nettoyer.

Ton passif-agressif, génial. Cela aurait pu être crédible, s'il n'était pas en train de bailler.
En attendant sa réponse, il rangea le paquet dans son sac, derrière la pizza. Cela lui donna faim, mais bon, il préféra manger après son travail.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 20
Espèce : Demi-vampire
Pro-demis

Ven 30 Juin - 23:48


It's gonna get us in trouble, fuck it

Feat Lykos Everett & Andrei Komaroff



Il pressa avec sa main libre, les veines bien gonflées de la victime, pour accéléré la vitesse du sang, jusqu'à ses lèvres pulpeuses qui prenaient un mal en plaisir à se teindre de ce liquide rougeâtre. Au fur et à mesure que le sérum se frayait un chemin à l'intérieure du rouquin, plus il sentit une énergie nouvelle s'accroître en lui. Enfin, plutôt un sentiment d'extasie.

Mais lorsqu'il entendit la voix du brun résonné jusqu'à lui, Andrei stoppa net ses actions, laissant tombé le bras sur le sol, suivit par quelques gouttes de sang.

- Shh. Son doigt rejoignit ses lèvres, comme pour lui dire de se taire.

Après quelques minute d'entente, le rouquin se leva rapidement, essuyant le filet de sang sur son menton tout en regardant la fenêtre avec des arrières pensés surement dérangées.

- On doit y aller.

Dans la précipitation, le rouquin alla dans la salle de bain prendre la trousse de soins. Plus précisément l'alcool à 90° avec l'eau de javel et quelque autre produits de rinçage dans le placard fermé qu'il venait de défoncer. Les bruits de pas se firent entendre au fin fond du couloirs, pendant qu'il entourait les produits avec un taie d’oreiller imbibé d'alcool tout en allant voir si il était possible de passer par la fenêtre. Bingo. Il y avait les sortie de secours en cas d'incendie.

- Tu as du feu ?

Demanda le roux posant la sorte de bombe sur le lit qu'il enduisait du reste d'alcool.
awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 20/06/2017
Espèce : demis loup-garou
Pro-demis

Sam 1 Juil - 0:59
it's gonna get us into troubles
feat. andrei komaroff

Lykos avait rarement vu un vampire sucer le sang de quelqu'un devant lui; de ses propres yeux. C'était moins sexy que ce qu'il avait toujours imaginé. C'était juste comme lui quand il mangeait un bon steak bien saignant. Bon, si ça l'était un peu, mais juste un peu. C'était juste l'expression de sa joie, lorsqu'il goûta les premières gouttes du sang.
Lykos se força à cligner des yeux,

// ah.

L'inconnu était assez direct. Lykos n'avait pas pensé à cette solution, mais elle semblait tellement plus évidente sur le coup, wow. Il était peut-être temps de prendre la retraite.
Il leva les yeux au ciel, reprenant son sac sur son dos, et ajusta sa casquette de livreur, rose bonbon. Des personnes au pas déterminées semblaient arriver dans leur direction, et elles n'avaient pas l'air alliées. Lykos ferma la porte de l'appartement, histoire de se gagner un peu de temps, le temps que le vampire finisse de barbouiller le matériel de l'hôtel.

Le brun se posta près de la fenêtre, attendant qu'il finisse d'arroser. Il sortit un briquet ; il en avait plusieurs, des jetables, et le sien. Un briquet qui avait subi le cours du temps, dont le doré avait fini par se dégrader pour laisser transparaitre la couche noire de base. Lykos aimait fumer, de temps en temps.

- Sors d'abord.

Lykos attendit qu'ils sortent tous les deux, pour enfin jeter le briquet, dès qu'il put fermer la fenêtre derrière lui. Le loup-garou vérifia que quelque chose prit feu, avant de descendre les escaliers frénétiquement, les marches deux par deux. Pas trop non plus, sinon son dos ne va pas lui faire de cadeaux le lendemain.

La sortie de secours aboutissait sur une ruelle sombre, mais il pouvait voir et sentir trois personnes au bout. L'autre bout consistait de poubelles de l'hôtel. Lykos n'avait pas trop envie de se combattre. Puis en plus, il avait l'uniforme pour ce but là ? Il n'avait qu'à tenter de passer incognito ?

// Evidemment que ça va marcher. Quel abruti.

Bon, et maintenant quoi ? Ils étaient déjà au bout de l'escalier, sans aucun plan. Lykos espéra que le vampire avait capté les ennemis, sinon, ben tant pis...

// Ok, plan initial : passer pour un pauvre livreur et retourner à la voiture au coin de la rue. plan b : COURIR JUSQU'A LA VOITURE.

Après, le type à côté de lui n'avait pas trop l'air d'un livreur. En plus, niveau discrétion, il était assez proche de 0, costard et cheveux rouges, yep.
Lykos essaya de rompre la cadence qu'il avait prise, pour marcher à un rythme différent que le vampire, comme pour faire comme s'il était juste un livreur pressé. Très pressé, car il marchait très vite, essayant de passer inaperçu à côté des autres hommes qu'il suspectait.

Il avait réussi à tourner le coin de la rue, jusqu'à qu'il put entendre des voix paniquées vers l'hôtel ; la fumée était facilement visible, et l'odeur n'était pas forcément discrète.
Encore quelques mètres avant de pouvoir soupirer; victoire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 20
Espèce : Demi-vampire
Pro-demis

Dim 2 Juil - 0:22


It's gonna get us in trouble, fuck it

Feat Lykos Everett & Andrei Komaroff



Parfait. Tous se passait parfaitement. Enfin presque. Les mecs au bout de la rue n'avaient pas l'air très commode, pourtant l'autre homme passa incognito en courant vers ce qui devait être sa voiture. Malheureusement pour Andrei, lui ne passa pas inaperçu et forcément il dû se battre.

- La prochaine fois j'me déguiserais en livreur aussi, tch.

Trois coups par-ci et hop. Pour une fois ça avait été rapide, surement grâce au sang qu'il venait d'ingurgité. Aussitôt après avoir assommé deux hommes pourtant assez costauds, il rejoignit le livreur de pizzas juste avant qu'il ne démarre sa bagnole. Andrei lui fit un signe de main accompagné d'un sourire et s'invita tout seul à l'intérieur.

- Tu devrais y aller si j'étais toi. Soufflait-il, en approchant son visage du siens tout en posant ses doigts sur le menton du conducteur pour tourner son visage vers l'extérieur, où des hommes se hâtaient  pour venir les tabasser.

Il observa la voiture, elle était propre et plutôt stylé quoi. Mais ce qui le surpris était le petit cadre photo de lui avec un enfant dessus.

- Vous êtes mignons ~ c''est ton fils ?

Demanda t-il en s'assurant que personne ne les suivent.

awful pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-