#prayforselena // guerlain
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 06/05/2017
Espèce : humaine.
Pro-demis

Lun 8 Mai - 23:19
aujourd'hui
j'efface les cauchemars de la veille

c'était l'histoire d'une comptine d'un autre été
et maintenant la voilà la brillante l'extravagante la souriante meliwen
le teint fade le visage terni
face à la tombe elle n'a pas besoin de faire semblant
après tout il n'y'a personne
((meliwen ne croit pas en dieu donc selena n'est pas là pas besoin de))
garder ce sourire constant
avoir l'impression de faire la conne
en espérant être encore davantage aimer
aujourd'hui
meliwen fait un effort se recueille oui c'est différent pour elle là où certains pleureraient dans leur intimité (drôle de pudeur à ses yeux)
elle se contente d'être rien
car des larmes elle en a trop fait couler pour les photos pour les snaps pour qu'on s'apitoie sur son sort
qu'on se sente chagrinée pour elle et ses peines si peu intéressantes au fond
sa pudeur à elle, son petit secret c'est qu'elle est vide
que quand elle regarde cette tombe d'une amie (tendre)(qu'elle insultait dans son dos)
elle ne fait qu'une constatation parmi tant d'autres
a h
elle est morte
a h
son mari est veuf
vous êtes veuf oui, vous guerlain lain qu'elle vous appelle
mais qu'est-ce qu'elle en a à foutre au fond (que vous souffrez que maintenant vous aussi vous êtes vides) la belle (l'exécrable) meliwen même ici habillée de froufrous et de couleurs pastel
rien
mais pour vous elle esquissera des sourires conciliants
pour vous caresser dans le sens du poil elle a pleuré durant l'enterrement
et maintenant
elle a fait tourner ces rumeurs
consciencieusement
vous et elle
et juste vous guerlain et juste elle meliwen les deux protagonistes
détiennent la triste vérité
((celle qu'on déforme))
aujourd'hui meliwen est venue déposer un bouquet en bonbons rose comme elle qui vont pourrir seulement dans quelques semaines car ils sont blindés de produits chimiques
((ça aussi c'est comme elle))
elle retourne sa tête remet son serre-tête de gamine en place
ni sourire ni larmes (pour ça elle attend de voir qui arrive)
c'est possible que ce soit des touristes
après tout, nous sommes au père lachaise
remet son sweat bleu clair en place et vous observe guerlain
déclare (après tout c'est votre fausse vraie amie)
elle n'aimerait pas que tu te fasses du mal en venant ici.
on dit que l'enterrement c'est tourner la page
revenir c'est faire un retour en arrière dans cette logique hein
pour une fois elle ne sent pas monstre de dire ça non
c'est vrai
c'est ce que n'importe qui dirait
c'est ce que n'importe qui penserait
en tant que morts
et surtout meliwen l'idiote meliwen pense savoir tout sur vous tout sur tout
après tout pour elle tout le monde est comme elle
mais ce n'est pas pour ça qu'elle est comme tout le monde
elle ne se sent pas ridicule d'avoir mis que des fleurs en sucre des fausses fleurs
encore une fois elle aime briller pour son originalité
((même quand il est question de la mort d'une de ses proches))
ou l'un des vôtres, guerlain
le même univers
de
fausseté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : commando's chief, dit chef north, froid comme l'hiver.
Espèce : demis polymorphe.
Neutral

Mar 9 Mai - 10:21
c'est qui ces deux là
(meli. lain.)



En avaient ils parlé de ça, du manque, de l’absence, de la mort ?
Une fois peut-être, un matin sous des couvertures emmêlées entre leurs quatre jambes.
Une fois peut-être, un matin où ils se demandaient ce qui se passerait, si l’un ou l’autre venait à s’en aller.

Il se souvient de sa mine un peu déconfite, un peu déçue. Selena elle n’aime pas ça, elle n’aime pas qu’on parle des choses tristes et terribles. La mort, c’est triste et terrible. Alors il avait embrassé le bout de son nez, comme ça, pour qu’elle puisse sourire et ne penser qu’à vivre.
Selena elle n’aime pas ça mais elle lui a répondu, si tu t’en allais, j’en trouverai un autre, voilà ! il avait ricané, l’avait couvert de baisers. Elle aussi n’arrêtait pas de rire.
Puis Guerlain lui a répondu aussi, si tu t’en allais, je ne vais pas en mourir.

J’arrêterai simplement
de vivre.

Est-ce que c’est ça, cesser de vivre ? Errer, faire semblant de parler, de discuter, de supporter.
Est-ce que c’est ça, cesser de vivre ? Dans le miroir regarder son joli visage perdu sans arrêt.
Est-ce c’est ça, cesser de vivre :
être éternellement endeuillé.

Et comme il cesse de vivre il va la voir même s’il ne peut pas. Guerlain vient rarement sur la tombe, juste pour déposer des fleurs, pour s’en occuper. De sa grosse pierre qui dépasse du sol, qui semble lui faire un doigt d’honneur : elle est partie, comme votre bonheur.

Monsieur Guerlain ne croise jamais personne là bas. Ca aide un peu.
Sauf qu’aujourd’hui il y a quelqu’un. Bien vivante, bien réelle.
Un peu affligeante.

Elle n’aimerait pas que tu te fasses du mal en venant ici.

Sûrement.

Peut-être que sous la terre là, elle est soulagée de voir qu’il est toujours à ses côtés. Ou peut-être qu’elle le supplie de s’en aller.
Personne ne le sait.

C’est vrai que tu la connaissais tellement.

Dans la bouche d’un autre, ça pourrait sentir le sarcasme et l’agressivité. Mais Guerlain en est dénué. Il sait que Meliwen avait raconté
des choses
sur Selena.
Il sait que Meliwen semblait connaître
des secrets
sur Selena. Des secrets, que jamais il n’avait soupçonné.
N'importe qui lui en aurait voulu.
Guerlain n'a pas pu.

Du coin de l’oeil, il aperçoit le présent de Meliwen. Meliwen qui a pleuré son amie, Meliwen qui tente d’avancer, Meliwen qu’il ne comprend pas trop. Meliwen que Guerlain sait qu’elle est endeuillée.
Elle aussi.

Mais ça, elle aurait adoré. Merci, Meliwen. Pour elle.

Politesse, courtoisie.
Il est affable, stoïque, logique. On remercie ceux qui semblent ressentir la même tristesse.
Mais contrairement à lui, Meliwen ne cesse simplement pas de vivre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 06/05/2017
Espèce : humaine.
Pro-demis

Mar 9 Mai - 18:35
aujourd'hui
j'efface les cauchemars de la veille

c'en est assez
le sûrement
elle en a déjà assez entendu
ça ne suffit pas sûrement
ça ne suffit pas pour qu'on croit tous que tout va bien sûrement c'est creux sûrement ça laisse de l'espoir ça nous comble de ce besoin de penser que c'est encore possible
dieu sait comment
meliwen déteste l'espoir
ce genre de conneries ça termine toujours mal
elle tique et la douce amère vous sait pourtant si peu porté au sarcasme si
direct
une œillade incertaine elle enveloppe votre visage
cherche la risette qui rit
cherche les sourcils qui se froncent avec un semblant de colère
mais non rien de tout ça
c'est un peu triste d'après elle si tu penses que c'est vrai
elle déteste tes remerciements
car elle ne sait
pas si c'est sincère
car cette fois-ci personne aurait dû la voir et qu'elle ne voulait pas forcément qu'on la remarque (elle) avec ce bouquet
on ne remercie pas pour un mort
mais
((elle ne devrait pas parler pour un non plus dans cette logique))
mais le problème est que meliwen est parfaitement illogique
mais le problème est que meliwen est parfaitement humaine
pas besoin de me remercier pour ça.
car on ne joue pas avec la mort
et même que meliwen c'est pas vraiment son genre de dire des phrases comme ça
mais bon meliwen c'est le genre de rien du tout
ça fait combien de temps que t'as pas souri, lain ? tu commencerais presque à faire tiep.
surtout que peut-être
qu'elle n'assumera jamais d'un peu s'inquiéter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : commando's chief, dit chef north, froid comme l'hiver.
Espèce : demis polymorphe.
Neutral

Jeu 11 Mai - 9:52
c'est qui ces deux là
(meli. lain.)



Meliwen il ne la comprend pas.
Non pas qu’il comprenne beaucoup de choses en général.

Mais Meliwen c’est comme si elle était palpable un jour et le lendemain elle est insondable. C’est pas un schéma constant Meliwen, on dirait qu’elle se laisse porter enlever soulever
par le vent.
Que selon le contexte elle s’adapte mais demeure elle-même en même temps. Meliwen il la trouve gentille. Elle doit être triste elle aussi un peu comme lui. Après tout elle était son amie.

Il a du mal à dire le prénom de Selena encore. Et ça le rassure quand les autres ne le disent pas non plus. C’est étrange la compassion des gens. Parfois ils savent ce qu’il faut faire et ne pas faire. Ce qu’il faut demander et ne pas demander.
Guerlain sait que Meliwen sait. Mais elle demande quand même.

ça fait combien de temps que t'as pas souri, lain ?

La question est maladroite. C’est pas méchant, il le sait au fond. Ou peut-être qu’il se persuade encore et toujours. De toute manière Meliwen il ne la comprend pas.
Non pas qu’il comprenne beaucoup de choses en général. Il ne sait même pas finalement, s’il a jamais compris qui que ce soit.

Il lui adresse le fantôme d’un sourire, c’est déjà mieux que rien. Les traits de Guerlain ils ne se détendent que devant le miroir, quand le reflet qu’il lui renvoie n’est pas le sien.
Sourire il sait le faire, mais sourire et ressentir ? c’est trop pour lui.

Longtemps.

Il n’est pas loquace devant Selena. Il l’a toujours laissé parler parce qu’elle savait bien le faire et qu’elle avait une voix jolie tranquille. Sympathique.
Sauf que Selena maintenant elle ne peut plus parler à sa place et ça lui manque. Elle savait Selena. Qu’il ne savait pas.

Je n'arrive pas à oublier. Passer à autre chose.

C’est pas ça qu’il faut faire quand quelqu’un meurt mais lui il se dit parfois, ce serait peut-être mieux que j’efface tout ça. Mais Guerlain le truc c’est qu’il ne veut pas guérir ça lui va bien de souffrir.
Il se tourne un peu devant Meliwen, et encore cette esquisse de sourire gentil sur son visage, comme un mirage.
On ne sait pas s’il est vraiment là.

Tu trouves que je fais pitié Meliwen ?



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 06/05/2017
Espèce : humaine.
Pro-demis

Ven 19 Mai - 21:03
aujourd'hui
j'efface les cauchemars de la veille

elle aimerait t'apprendre à mieux sourire
à quoi bon chercher l'once théâtrale si l'autre comédien est un incapable
elle a une pointe d'agacement en voyant votre sourire vide
vous êtes si lent lain
pourtant meliwen l'amie meliwen qui ne trompera jamais écoute faussement compatissante hoche la tête
c'est normal lain,elle était tout.
et elle n'est rien
meliwen n'est pas de ces gens-là qui finiront avec un mari aimant ou une femme aimante non non
un autre égoïste un profiteur adapté à sa carrure
car meliwen n'aime personne
à part elle
car meliwen ne pourra jamais vous aimer sincèrement car elle a peur
du rejet
et vous semblez si distant alors qu'elle a envie d'accaparer tout votre être
votre âme vos sourires d'être la source d'un tout pendant quelques instants
et quand la question sonne elle sent que c'est à son tour de briller à vos yeux
de chercher d'être un instant même pour quelques heures ce elle
(qui malheureusement ne comblera jamais la mort de selena)
oui, lain. mais tu sais que
elle s'approche de quelques pas toujours avec un sourire doux avec un sourire qu'on adresserait à un enfant
elle s'approche la salope
elle s'approche passe une main dans tes cheveux visiblement sur le point de pleurer si vous preniez l'initiative de refuser la proposition qui va suivre
((elle n'a aucun respect))
devant la tombe de votre femme
et le pire c'est que
elle n'a pas honte
je pourrais t'aider pendant une nuit, pour que tu fasses moins pitié. on pourrait faire semblant- c'est bien de faire semblant parfois.
toute son existence se base sur ce mot
s e m b l a n t

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : commando's chief, dit chef north, froid comme l'hiver.
Espèce : demis polymorphe.
Neutral

Sam 20 Mai - 17:43
c'est qui ces deux là
(meli. lain.)



est ce qu’il fait pitié guerlain ? avec son travail dans lequel il peut s’épanouir, avec son joli appartement dans lequel il respire ? avec ses amis tout autour de lui, avec son (faux) physique qui n’est pas tout à fait à lui ?
est-ce qu’il fait pitié guerlain ? inspirer la pitié peut-être, c’est pas seulement ne rien posséder faire pitié peut-être, c’est avoir tout et ne rien faire pour bouger. pour oublier. pour partir sans se retourner.
RESTER ENDEUILLÉ.

c’est normal lain, elle était tout.

alors guerlain acquiesce, doucement. c’est presque imperceptible mais c’est tout de même lisible (ou risible)
guerlain fait pitié c’est vrai, mais c’est parce que ce tout qu’on croit qu’il possède est en vérité enterré sous ses pieds. guerlain il n’avait besoin de rien sauf de ce tout là, avec ses cheveux longs et sa gentillesse. ce tout est parti ON LUI A PRIT. ce tout est mort et il sait qu’il ne va pas revenir.
peut-être inspire t-il la pitié parce qu’il reste là coincé entre
l’espoir
et la vérité.
entre la mort et la vie entre le corps et l’esprit.

et meliwen lui confirme que oui, c’est un petit être sur lequel on pleure le sort et à la fois dont on ne pleure pas sur le corps parce que guerlain, bordel, tu es vivant. guerlain, putain, reviens un peu parmi les gens.
meliwen lui confirme cet état dans lequel il est vous savez : son coeur ne bat plus mais le sang lui toujours il afflue.

et finalement il se reconnecte guerlain à ce monde là qui lui demande revenir, de vivre. et il sent le contact d’une main. c’est meliwen qui s’approche comme d’un animal blessé et qui est en train presque de murmurer. elle lui a toujours tendu la main meliwen c’est vraiment
quelqu’un
de bien
?

je pourrais t’aider pendant une nuit…

il ne comprend pas guerlain. il la regarde il a ses yeux dans les siens et il ne comprend pas il ne comprend rien. mais il sait qu’elle veut l’aider meliwen c’est quelqu’un qui s’est toujours sentie concernée (peut-être trop peut-être à l’EXCÈS) mais guerlain ne fait pas la part des choses. c’est comme la mort et la vie, il ne sépare pas la douceur et la vilenie.
il ne bouge pas il écoute avec attention et il demande tout bas
tu crois que je devrais faire ça, selena ?

c’est ce qu’on me demande apparemment arrêter de faire pitié de pleurer sur mon sort de me laisser mourir
est-ce qu’avec meliwen juste une nuit je pourrais peut-être recommencer à vivre ?
à sentir

et toi est-ce que ça t’aiderait ?

il attrape sa main la détache de sa tête mais la garde fermement là, au creux de sa paume.

est-ce que tu crois que ça suffirait ?

guerlain n’a ni les réponses ni les questions. alors aide le meliwen,
ou achève le.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 06/05/2017
Espèce : humaine.
Pro-demis

Lun 22 Mai - 23:09
aujourd'hui
j'efface les cauchemars de la veille
il suffit de mentir
c'est si simple que ça
elle n'a pas peur de briser des cœurs finir en enfers (elle y est déjà)
alors elle sourit tout doucement presque timidement pour te faire tomber dans sa jolie toile pailletée signée meliwen vasseur
elle sourit tout doucement pour te mettre en confiance
bien sûr, que ça m'aiderait.
ça l'aidera à se sentir mieux dans son petit ego de princesse oui exactement ça l'aidera à s'attirer les gens comme des mouches de dire qu'elle a couché avec le commando en chef hein
elle n'a pas les réponses non plus mais joue sur ça pour te faire céder accrocher ta main avec cette douceur mielleuse comme tu le fais avec la sienne
sourire
on ne peut pas savoir si ça va suffire ou non si on n'essaye pas.
c'est vrai ça
essayons lain
essayons essayons
tombe dans le vice
laisse toi aller
tombe dans mes bras
((l'histoire d'un selfie))
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : commando's chief, dit chef north, froid comme l'hiver.
Espèce : demis polymorphe.
Neutral

Ven 26 Mai - 10:05
c'est qui ces deux là
(meli. lain.)



se perdre dans des draps (faire comme s’il n’y avait que toi et moi)
ils le faisaient tout le temps, tous les deux — et c’était quelque chose de très précieux, que d’être si secrètement heureux.

selena avait les cheveux qui s’étalaient sur le matelas et elle lui faisait souvent face en dormant, ses petits yeux fermés, respirant lentement. c’était peut-être ça, qu’il préférait (vous savez) la regarder sans qu’elle ne s’en rende compte et d’apprendre par coeur tous ses traits.
s’il avait su à quel point ces petites observations lui seraient autant utiles aujourd’hui, mais heureusement sa mémoire n’a pas faibli.

meliwen ce n’est pas selena.
mais c’est quelqu’un qui est LÀ. elle lui sourit lui dit que ça pourrait l’aider elle-aussi (elle est après tout aussi triste que lui ?) elle le rassure en lui disant que pour savoir il faut tenter, et guerlain relâche un tout petit peu sa main (il est pas effrayé juste intimidé)
il est sage guerlain il est veuf vous savez mais il porte encore une bague à son doigt comme pour dire pour toujours je lui appartiendrai.
depuis qu’elle est partie il ne s’est autorisé aucun écart
comme si elle pouvait revenir et qu’elle lui dirait désolée chéri, je suis un peu en retard.

depuis qu’elle est partie il ne se pense qu’à elle, à s’excuser à répétition
comme si son départ était la conséquence d’une de ses actions.
pourtant guerlain il a pas mérité
guerlain il a été un époux parfait (et c’est peut-être pour ça qu’elle s’en est allée — les choses parfaites ça ne fait pas long feu par ici, comme si c’était INTERDIT)

d’être heureux.

il s’approche un peu de meliwen, il lui remet des cheveux derrière l’oreille et il la regarde — meliwen est jolie, elle est gentille. ce n’est peut-être pas une si mauvaise idée
(ou peut-être le fait elle encore par pitié ?)

je ne sais pas.

il ne sait rien guerlain tu sais — il faut pouvoir le convaincre.

tu ne le ferais pas par pitié ?

il ricane à peine (ses rires sonnent faux depuis longtemps) et il se met à caresser sa joue lentement.
(peut-être que là il est un peu la proie et elle le lion)



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-