mona lisa (violette)
avatar
Messages : 141
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : commando's chief, dit chef north, froid comme l'hiver.
Espèce : demis polymorphe.
Neutral

Lun 8 Mai - 23:39
art isn't supposed to look nice
(vio. lain.)



Guerlain ne lit pas beaucoup. Mais il avait vu quelque part, que l’art n’était pas supposé être beau.
Il existait pour faire ressentir des choses.

Alors Guerlain a essayé, juste pour voir. Ca réveille une petite étincelle de curiosité en lui. Il est là, les pieds plantés dans le sol. Il les a vu faire, ces autres. La manière dont ils se positionnent devant une oeuvre, les sourcils un peu froncés, la bouche entrouverte aussi, ça dépendait. La manière qu’ils ont de regarder, d’insister, de s’entêter, sur des couleurs, des formes, des traits.
Alors il les imite. Et la Joconde le fixe.

Elle n’est pas particulièrement belle.
Elle a les yeux rivés sur lui, un petit sourire perché au coin des lèvres. Comme si elle cachait quelque chose.
Comme si elle savait qu’il cachait quelque chose.

Elle pourrait être gênante, Mona. Avec ses teintes d’un jour d’automne pluvieux. Avec sa posture et ses mains là, l’une qui tient son bras comme si elle craignait qu’il puisse tomber. Avec son arrière plan, un peu mort, un peu désert, un peu sombre. Elle n’a aucune raison de sourire Mona. L’atmosphère dans laquelle elle baigne ne devrait lui procurer aucun bonheur, aucune chaleur.

Pourquoi tu souris Mona ?

Oui elle est vraiment gênante, Mona, parce qu’elle contraste avec ce blanc tout autour d’elle, qui l’encadre. Elle devrait être accroché à un mur morose, de couleur mélancolique. Parce que c’est ce qu’elle devrait être Mona : neurasthénique. Mais non, elle sourit.
Tout le monde l’adore Mona. Guerlain ne sait pas — elle a l’air de mentir Mona. Alors si elle est en train de mentir, y a t-il quelque chose à ressentir ? Elle est là, elle le regarde. Il ne comprend pas. Alors il la regarde aussi, parce que c’est peut-être de cette manière là, qu’on finit par éprouver quelque chose. Elle n’a pas l’air heureuse. Pas l’air triste non plus.
Elle est juste là, Mona. Ou peut-être ne l’est-elle pas ? C'est compliqué l'art.
Un peu comme Guerlain. Ils se ressemblent tous les deux, peut-être — on a créé autour d’elle tout un mystère. Et puisque tout le monde exige des réponses, immédiatement, ils posent beaucoup de questions. Pourquoi sourit-elle ? est- ce qu'elle sourit vraiment ?
Guerlain aussi est encadré d’un nuage de rumeurs. Mais il n’y a aucune question qui lui soit véritablement posé.

On a donné à Guerlain que des réponses qu’il n’avait jamais demandé.
Tu souris Guerlain ? C’est bien, tu es en train de guérir.
Tu souris vraiment Guerlain ? C’est normal, tu es en train de souffrir.

Ca lui convient, à Guerlain.
De ce fait, il n’a aucune raison de se justifier. Il n’a à supporter aucune accusation, aucun jugement. Juste de la compréhension de la part des gens. Et comme lui, Mona ne donne rien, elle ne répond rien. Elle est juste là, Mona, en silence, dans sa cachette. Elle se contente de sourire, Mona, ça lui va bien comme ça.
Alors Guerlain lui rend sa risette.
Puis il tourne les talons.
Et Quand il se retourne, il y a une autre femme.

Elle a les yeux rivés sur lui, un petit sourire perché au coin des lèvres.

Comme si elle cachait quelque chose.

Comme si elle savait qu’il cachait quelque chose.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : femme de ménage à la mairie // poseuse de bombes
Espèce : fée
Pro-demis

Ven 12 Mai - 23:09
(the smile of)
mona lisa
elle avait toujours aimé se perdre
violette
dans le coeur palpitant de paris
(sentir leurs coeurs battre à l'unisson
le sien
celui de la ville)
se sentir noyée dans la foule du musée
dans ses longs couloirs violette se glissait entre les regards
(un peu vide un peu hagards)
des peintures suspendues là depuis des siècles
mille visages mille histoires
flottant
depuis des décennies
dans ce dépotoir d'oeuvre d'art
parfois les yeux d'une toile accrochaient son regard
alors elle s'arrêtait un instant
(suspendu)
pour contempler pour s'oublier
face à ces visages
toujours les mêmes
stoïques
statiques
(et pourtant capable de l'émouvoir)

violette lui rendait visite comme à une vieille amie
à sa chère
m o n a  l i s a
aux teintes qui s'abîment rongée par les ans
(seule trace de vie dans ce lieu hors du temps)

mais cette fois-ci celui sur qui se pose son regard
c'est lui
l'ennemi mortel
le traitre
le faux frère
elle l'observe en vautour prête à abattre ses serres
avec pour seul désir
(de serrer sa gorge entre ses doigts de poupée)
elle reconnaitrait chaque parcelle de sa peau
celui
qui gangrène la révolution
le défenseur d'un v i e u x  m o n d e  à l'agonie
le tueur de camarades
(tueur des utopistes tueur des rêveurs)

dans son dos elle s'approche
vipère
oiseau de proie
les yeux noirs d'une haine ancienne
enfouie
endormie
de la révolte envers l'autorité
elle lui sourit
é n i g m a t i q u e
(le sourire de mona)

son sourire... il est incroyable, n'est-ce pas ?

elle est douce violette elle est gentille
elle ne veut que
le détruire

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : commando's chief, dit chef north, froid comme l'hiver.
Espèce : demis polymorphe.
Neutral

Sam 13 Mai - 18:11
art isn't supposed to look nice
(vio. lain.)



L’inconnue, elle a
le sourire de Mona
mais plus encore

Elle a la même forme de visage que Selena. Le plissement de ses yeux est similaire. Ce n’est pas le corps qui l’intéresse c’est le visage qui se dessine là et ça le frappe il a l’impression d’être devant son miroir putain c’est presque la même image.

Il y a un battement qui rate à l’intérieur de lui
son coeur fait un bond, est-ce que ça peut être fini ? La douleur constante et le besoin lancinant de toujours devoir la regarder, indéfiniment, dans sa chambre plongée dans l’obscurité.
Mais là il n’y a que de la lumière et des murs blancs ça fait presque mal.
Ca fait mal mais il a l’impression d’être moins blessé, Guerlain il comprend pas, tout ce qu’il voit c’est que c’est comme si elle y était.

Il a l’impression de voir Selena en face de lui, son coeur fait un bond, est-ce que ça peut être vrai ?

Son sourire... il est incroyable, n'est-ce pas ?

Ce n’est pas vrai.
Cette voix n’est pas la sienne c’est joli mais différent. C’est doux c’est lent c’est presque rassurant.
Mais c’est différent.
Alors la blessure s’en va et c’est le vide qui reprend sa place.
Avait il tressailli un petit moment en la voyant ici ? de toute évidence l’instant est parti. Guerlain redevient Guerlain. Ses mains ne tremblent plus il n’y a plus rien.
Juste sa carcasse qui se déplace et qui fait semblant, qui feint.

De vivre.

Oui. Il ressemble un peu au vôtre.

C’est pas charmant ça sonne pas délicat ça sonne comme un fait qu’on pose juste là. Guerlain il est gentil c’est tout, il n’y a rien à déceler en dessous.
Et puis ses yeux regardent, enfin. Le corps de cette inconnue et ses ailes qui dépassent.
C’est l’une des siens. Il se braque un peu ça se voit. Son corps se tend un instant c’est pas qu’il ne les aime pas mais il sait ce que certains pensent de lui de ce qu’il fait de ce qu’il entreprend.
Il sait Guerlain qu’il ne fait pas l’unanimité.

Autant mettre les choses à plat et confronter
les faits
aux fées.

Je m’appelle Guerlain.

Et alors il tend la main.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : femme de ménage à la mairie // poseuse de bombes
Espèce : fée
Pro-demis

Dim 14 Mai - 22:32
(the smile of)
mona lisa
violette
c'est comme un long frisson qui court sur sa peau
elle lui sourit
à l'homme troublé
l'homme blessé
s'approche de son pas gracieux
l'observe de son visage à l'écoeurante délicatesse
(elle est la plus douée violette au jeu des petits mensonges)
mais dans ses yeux il y a toujours cet air de fée
désenchantée
(qui ne croit plus à l'humanité)
il y a toujours cette colère ce mépris de ceux
qui ne se battent pas
de ceux qui se laissent aliéner par la société
comme
v o u s
le plus méprisable de tous

je vais le prendre comme un compliment
elle rit un peu
(tressaillement fébrile de ses ailes)
le mensonge coule dans ses veines
dans chacun de ses gestes
ne se lit que son  h y p o c r i s i e
c'est si facile vous savez
de vous manipuler
(parce qu'elle est une fée vous y croyez)
violette
docile
violette
fragile
qui de ses mains arrachera un à un les pavés
(jusqu'à faire s'effondrer la société)
et toi
g u e r l a i n
(tu seras le premier dont la tête sera coupée)

violette
elle serre sa main
entremêlement de leurs dix doigts
sa paume est d'une douce tiédeur
elle se détourne de mona lisa un instant
se perd dans les noces de cana qui lui font face
belle illusion
(comme toi violette)
grand chef-d'oeuvre d'un maitre oublié
i n s i g n i f i a n t
ombragé par la présence de mona dans la salle

vous venez souvent ici ?
c'était un peu
comme un jeu
(le chasseur et la proie)
les rôles inversés entre
la révolte et la loi

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : commando's chief, dit chef north, froid comme l'hiver.
Espèce : demis polymorphe.
Neutral

Dim 14 Mai - 23:30
art isn't supposed to look nice
(vio. lain.)



Il ne tend pas la main vers les demis. Les femmes surtout.
Il ne sait pas pourquoi ça ne colle pas du tout.

Peut-être parce qu’il a trouvé chez une femme tout ce qui lui manquait et que toutes les autres semblent ne rien pouvoir donner. Il a placé Selena sur un piédestal et personne ne pourra lui voler. Si Violette comme elle s’appelle s’était tu,
si sur son dos des ailes il n’y aurait pas eu — peut-être aurait-il fléchi. Elle ressemble beaucoup à Selena. Ca lui fait mal mais pas autant que si elle avait été comme elle.
Sans ailes.

Sans elle il a l’impression de ne la voir nulle part que dans un miroir trop étroit. Alors percevoir ne serait-ce qu’une ressemblance ailleurs que chez soi, chez lui, chez eux
ça lui fait bizarre ça lui fait presque peur.

Elle émet un petit rire discret. Ca fait un pic dans son coeur abîmé.
Peut-être va t-il faiblir ?
Elle a l’air légère Violette peut-être parce que c’est une fée. Guerlain par son travail il est constamment nourri aux stéréotypes et aux clichés. Il y a des demis bons et des demis mauvais. Ce n’est pas lui qui le dit, ce sont les faits.
On a rarement vu une fée avoir l’intention d’annihiler, de détruire, de tout casser.

Il ne voit en elle rien de nocif. Quel naïf. Il n’est pas censé l’être. Mais à cesser de vivre on arrête inconsciemment de réfléchir.
Il ne tend pas la main vers les demis. Les femmes surtout. Mais finalement, là, avec Violette, ça ne le dérange pas du tout. Sa main paraît toute petite toute frêle et à la fois… un peu solide.
Il sait qu’il y a un truc qui lui échappe, chez elle. Mais Guerlain n’est pas surpris — il a du mal à comprendre. Il hésite constamment. Alors pour éviter de douter il préfère enquêter.

Vous venez souvent ici ?

La question ressemble étrangement à celles qu’il pose aux arrêtés. Et si c’est lui qui la plupart du temps les produit, ce n’est pas pour rien, ce n’est pas un détail.
C’est parce qu’il ne sait jamais quoi répondre aux interrogations. Il n’a plus l’impression d’être lui-même, il est perdu quelque part. Peut-être comme Mona Lisa — dans un monde un peu froid un peu bizarre dans lequel il a l’impression d’être à part.

Non. J’étais venu pour le travail. Je n’ai pas beaucoup de temps pour ce genre de loisirs.

En vérité, c’est parce qu’il a décidé de se l’interdire.
Un silence s’installe et il se surprend à vouloir parler. Guerlain ne comprend pas. Il a tendance à attendre que les gens le fasse à sa place.

Je travaille pour le commando alors, vous voyez…

Il a presque l’air gêné. Mais il n’ose pas questionner Violette. Finalement, courtois et poli, c’est peut-être en répondant uniquement à des questions
qu’il obtiendra des réponses.

C’est une époque un peu troublée, n’est-ce pas ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : femme de ménage à la mairie // poseuse de bombes
Espèce : fée
Pro-demis

Lun 15 Mai - 2:00
(the smile of)
mona lisa
le travail
(nous chasser nous éliminer)
tuer la révolution avant même qu'elle ne puisse éclore
mais un jour oui un jour
vous ne verrez pas l'étincelle
g u e r l a i n
qui embrasera paris
la france
qui fera tomber les gouvernements
(tout brûlera dans les flammes de la révolution)

oh, je vois, c'est dommage !
(elle sourit mais ses yeux s'embrasent)
elle sait qui vous êtes guerlain
pourtant elle hoche la tête comme une gentille fille docile fille
elle joue avec ses cheveux violette
(joue avec votre coeur)
elle tend son piège
fée doucereuse
fée venimeuse
elle se force à oublier que vous êtes comme elle
un demis
une personne
(il n'y a que la cause pour violette
il n'y a que les camarades)

j'imagine que ça doit être difficile de tous nous protéger
nous oppresser
(nous)
les frères
que vous devez haïr pour oser opprimer
(alors que les humains les écrasent déjà par leurs stupides lois)
c'est plus facile pour violette
si vous êtes le méchant de l'histoire
et
rien de plus
rien qu'une pièce dans un jeu qui vous dépasse
un roi qu'il faut abattre

ça ne fait que passer, les troubles... ne vous en faites pas, les choses iront bientôt mieux.
elle s'éloigne un peu de mona lisa
pose ses yeux sur des toiles
(elle les regarde comme on regarde des vieux amis)
violette
s'aventure dans la pièce comme en territoire conquis
à ses yeux
guerlain
vous n'êtes pas plus matériel que ces portraits
corps désincarnés
des pions qu'elle peut éliminer
sans scrupules
sans peine
(avec toute sa haine)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : commando's chief, dit chef north, froid comme l'hiver.
Espèce : demis polymorphe.
Neutral

Mar 16 Mai - 9:19
art isn't supposed to look nice
(vio. lain.)



Une époque troublée, dit il. Pour éviter de dire catastrophique, que la paix ne tient qu’à un fil. Il a conscience que le feu peut prendre à tout moment, mais il ne pense pas un instant
que ça puisse venir un peu de Violette.

Violette elle est tranquille paisible c’est une petite braise qui réchauffe pas qui dévore et qui détruit ? Violette n’a rien d’un grand brasier, chez elle, il n’y a pas la moindre once de fumée.
Elle a l’air clair comme un ciel d’été, bien ensoleillé — mais peut-être que la chaleur qu’elle dégage pourrait tout embraser.
C’est dommage, dit elle. Dommage d’avoir un emploi du temps trop rempli, de n’avoir pour lui que ces nuits. Et encore. Guerlain n’a pas le temps pour ces futilités, il n’en en a plus très envie. Elle doit avoir le temps Violette ; de s’envoler de s’amuser.

D’un côté ça le réconforte, de savoir que certains des siens, vivent bien.
Mais Guerlain en vérité n’en sait rien. Il ne sait pas ce que Violette vit, il est au chaud dans sa bulle il se contente de faire son boulot et d’en arrêter (d’en tuer) quelques uns.

J’imagine que ça doit être difficile de tous nous protéger.

Difficile, n’est pas ce qu’il dirait. Est-ce que c’est difficile de participer à un combat dont il sait les bienfaits ? Est-ce que c’est difficile d’être un représentant d’une loi qu’il faut appliquer ? Non, c’est nécessaire.

C’est nécessaire.


Il fait une courte pause et plonge ses yeux dans ceux de Violette.
Son coeur manque un battement encore, elle ressemble trop à la mort. A celle qu’il voit dans le miroir et qui reste muette.

Heureusement, il y a des gens comme vous, Violette.  Il en faudrait plus, comme vous. Certains ne pensent qu’à faire empirer ces troubles.

Encore une pause. Guerlain se surprend encore à vouloir parler, à s'expliquer. Il a l'impression qu'il doit se justifier auprès d'elle.
Ce n'est personne Violette pour lui. Mais c'est quelqu'un d'une certaine manière.

Mais c’est ainsi que les sociétés fonctionnent. La paix est toujours un peu menacée. Il suffit simplement qu’elle soit constamment défendue. Qu'on ne faiblisse pas devant certaines facilités.

Tant qu’elle ne faiblit pas, tout ira bien oui. Les troubles passeront mais Violette
ils reviendront
sous d’autres formes
sous la vôtre, peut-être ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : femme de ménage à la mairie // poseuse de bombes
Espèce : fée
Pro-demis

Ven 19 Mai - 20:24
(the smile of)
mona lisa
des gens
comme violette
oui heureusement qu'il y a des gens comme violette
des rêveurs des utopistes
des  m a r t y r s
des gens prêts à mourir
(la société il faut la détruire)
heureusement qu'il y a des gens comme violette
pour
changer le monde
pour le détruire petit à petit
le grignoter de l'intérieur
pavé par pavé
bombe par bombe
tant de plaies qui ne se refermeront jamais
v i o l e t t e
est
le trouble
trouble-fête
qui pavera de morts votre chemin
qui de ses doigts abîmés
de son orgueil souillé
jettera à terre votre paix bien gardée
(votre bourgeoisie endimanchée)

j'imagine que certains pensent que c'est ce qui est juste, cette lutte constante contre l'autorité. je ne sais pas.
elle lui sourit
gentille violette
elle sourit à l'idée
qu'un jour vous faiblirez
vous l'autorité
(quand elle vous aura assassiné)
vous les traitres
vous
le peuple
rangé du côté des bourgeois
de la  l o i
(le peuple qui oublie d'où il vient)
(un jour vous vous souviendrez)
les troubles ils ne feront qu'empirer
les troubles ça sera violette
ça sera les camarades
cette foule grondante et sans visage
cette révolte que vous ne pourrez plus opprimer
un jour

c'est beaucoup de responsabilités sur les épaules d'un seul homme. être la barrière en nous et... l'anarchie.
(l'anarchie la seule voie possible)
loin de votre démocratie de votre fausse liberté
que vous défendez
pour laquelle vous mourrez
(l'autorité est morte, vive l'autorité)
car guerlain vous n'êtes rien de plus que le dernier rempart
entre nous
et la liberté

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : commando's chief, dit chef north, froid comme l'hiver.
Espèce : demis polymorphe.
Neutral

Sam 20 Mai - 17:58
art isn't supposed to look nice
(vio. lain.)



elle est douce violette pas insolente très indulgente. elle prend les sentiments des deux partis tentent de les comprendre de les expliquer
(alors qu’en vrai, elle les possède, elle les couve en elle comme un secret qu’elle a hâte de voir exploser)
elle parle de justice d’autorité elle marmonne des faits  et ça sonne peu trop lisse. ce petit discours inoffensif accompagné d’un sourire
carnassier.

c’est ça le problème violette. ils ne pensent pas savoir. ils sont persuadés, de savoir. et on ne peut pas vraiment discuter, avec les gens bornés.

c’est comme cela qu’est paris — un petit oeuf intact à la fois fort et vulnérable, dans lequel on le sait sommeille un embryon qui veut provoquer L’EXPLOSION. l’embryon de l’anarchie, le foetus de la folie, l’avorton de la révolution. mais avant même qu’il ne le devienne il faut le crever de l’intérieur, doucement, lentement, avec la douceur qu’on peut avoir pour ceux qui pourtant ne la mérite pas.
(c’est à dire que cette douceur là n’a pas sa place). le problème c’est également que l’embryon n’a pas qu’une mère, elle a des centaines de géniteurs qui pullulent un peu partout dans les rues. alors l’embryon n’est plus un embryon il est un virus dans l’air qu’on n’arrive pas vraiment à attraper mais qu’on voudrait
tellement
tuer.

c'est beaucoup de responsabilités sur les épaules d'un seul homme.

guerlain la regarde un peu ébahi, plus elle parle plus elle semble ici. elles n’ont pas le même ton pas la même mélodie mais ce qu’elle chante…
selena le disait aussi.
c’est peut-être trop pour toi guerlain d’être à la tête des actions de la loin c’est peut-être vain pour toi guerlain d’essayer de t’exposer autant c’est même pas très sain. tu es de ceux contre lesquels tu combats tu es de ceux dont on tente de couper les bras.

il faut bien que quelqu’un s’y colle.

qu’il a l’air las, guerlain.
qu’il a l’air de dire guerlain, « tout ceci c’est anodin ». ce n’est rien.
c’est un vent qui aura bien vite fait de tourner. il s'approche d'elle, parce que violette, il a envie d'être proche d'elle.
elle sent bon
elle est belle.

mais je ne suis pas tout seul. il a tout de même une partie du peuple qui reste raisonné.

(manipulé)



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : femme de ménage à la mairie // poseuse de bombes
Espèce : fée
Pro-demis

Ven 26 Mai - 17:50
(the smile of)
mona lisa
oh vous les avez si bien cernés guerlain
vous les connaissez
si bien
(elle étouffe un rictus violette)
il n'est plus temps de discuter
il est seulement l'heure de tout faire
e x p l o s e r
les codes les carcans les normes il faut
les briser
boom boom
(elle n'écoute que la voix de la nitroglycérine)
il est trop tard pour la raisonner
elle lève vers lui ses grands yeux de sainte
(ses yeux de vipère pleins de venin)
elle sera
le doux poison
qui s'insinue
sous votre peau

guerlain vous êtes sa colère vous êtes sa haine
le fuel de sa révolte
et pourtant
vous semblez si las
si résigné
(si malheureux)
elle flanche un peu violette
à petit feu
(parce que vous n'êtes pas un monstre en vérité juste un homme accablé)
c'est courageux de votre part.
elle a un peu l'impression de se trahir
de se mentir
(violette il est ton ennemi)
elle devrait seulement le haïr
(pour changer le monde il lui faudra mourir)
elle a peur violette
qu'il y ait un peu de vérité dans cette fausse bienveillance

la raison triomphe toujours, guerlain. ne vous en faites pas.
la raison triomphe la raison tonne
(debout les damnés de la terre)
un jour vous comprendrez
(vous les idiots)
que ce monde doit changer

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 141
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : commando's chief, dit chef north, froid comme l'hiver.
Espèce : demis polymorphe.
Neutral

Sam 27 Mai - 18:19
art isn't supposed to look nice
(vio. lain.)



elle parle de courage violette, ça sonne un peu faux dans sa tête.
(est-ce que c’est courageux, d’être malheureux ? est-ce que c’est courageux de combattre dans une guerre qu’il n’a même pas voulu commencé, tout ça pour OUBLIER ?)

il ne peut s’empêcher de regarder ses yeux, à violette, ils sont profonds et ils ont l’air quand même assez heureux (oh, si tu savais à quel point tu mélanges tout guerlain, tu comprends rien)
ils sont aussi plutôt beaux c’est évident (tu peux pas vraiment te tromper c’est un fait ils le sont vraiment)
elle a les cheveux qui tombent joliment (c’est brun et ça reflète la lumière ça brille et ses ailes il ne les voit même plus, finalement)
des dents toutes blanches qu’elle montre en de jolies risettes pour lui c’est joli, un sourire de fée.
et des lèvres qu’il aurait plutôt bien envie de goûter.
mais ce n’est pas ça qu’il faut penser (guerlain) c’est maladroit de s’enticher de petits détails chez quelqu’un tout ça parce qu’elle lui ressemblait.

tu connais pas violette, tu vas où avec tes pensées ? (tu fais que la regarder comme si au fond elle faisait partie
des tableaux accrochés) une petite oeuvre d’art d’un artiste inconnu et qui fait ressentir pleins de choses (il faudrait seulement que tu saches ce qu’elle veut dire — en elle il y a beaucoup de vilenie)

mais il n’a jamais saisi l’art et les messages qui y sont cachés.
violette ne fera pas exception.

oui c’est vrai.

c’est un peu utopique de penser ainsi violette — il n’y a que dans les rêves que la raison et la justice triomphent vous savez
ici
c’est la réalité. il l’a durement expérimenté (cette chute longue, longue, presque interminable et cet atterrissage qu’on a forcé) il n’a fallu que d’une voiture et d’un pare-brise cassé.

il n’a pas cessé de la quitter des yeux (elle doit se demander peut-être s’il cache un petit jeu)

je vous trouve très belle. vous me rappelez…

ça se bloque dans sa gorge avant de partir dans les airs.
violette les mots qu’il ne sort pas tu arrives à les lui voler.

vous me rappelez quelqu’un.

tu pourras t'en vanter (si un jour tu arrives à le faire tomber)




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 07/05/2017
Emploi/loisirs : femme de ménage à la mairie // poseuse de bombes
Espèce : fée
Pro-demis

Jeu 22 Juin - 15:59
(the smile of)
mona lisa
violette elle s'entend parler et
elle se donne en envie de
vomir
(vilaine utopie)
violette n'a jamais cru
au bon qui dort en chacun
violette ne voit que
la colère
la haine
la tristesse
(parce que violette n'est que ça violette n'est que colère haine tristesse)
elle vous en veut guerlain elle en veut à la terre entière
et elle s'en veut un peu aussi
à elle-même
elle s'en veut de ne plus être aussi sûre
elle s'en veut parce qu'elle ne sait plus vraiment si
elle sera assez courageuse
(pour enserrer de ses doigts fins votre cou à sa merci)
c'est moins facile violette
quand on doit regarder sa victime
dans les yeux
(boom boom elle ne croit qu'au bruit des bombes
elle a les mains trop propres pour
vous tuer de ses mains pour
devenir un vrai assassin)
un instant elle imagine votre peau contre la sienne votre
cadavre dans ses bras
(elle se donne envie de vomir)
mais il est trop tard pour cesser la comédie
alors elle vous sourit
doucement
fait briller ses petites canines
pour accepter le compliment
oh, hum, merci, je suis très touchée.
fausse modestie
(parfois violette se hait et parfois elle pense être mieux que vous
tous les autres)
c'était si facile
de vous faire tomber
de vous faire
vous écrouler
(elle essaye d'oublier violette
comme vous êtes faible derrière cette façade rigide)
vous êtes très beau aussi vous savez. même si vous avez l'air si triste.
(fausse) honnêteté incisive
lentement de sa douceur nonchalante
violette
déterrera vos démons
vos souvenirs amers

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Sauvetage raté (Alwin, Keylo, Lisa, Ilialis, Calista)
» LISA caniche toy noire 14 ans (21) ADOPTEE
» Le cottage de Lenwë & Lisa
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥
» Présentation LiSa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-