Gilbert (libre)
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 16/04/2017

Mar 9 Mai - 22:33
gilbert
Avatar: Rhys - Tales from the Borderlands.
Nom: Willock.
Prénom: Gilbert.
Age: Une petite trentaine.
Origine: Belge.
Signe(s) particulier(s): Une prothèse bionique qui remplace l'intégralité de son bras droit. Des yeux vairons grâce à des lentilles (il a le look Gigi).
Statut: Neutre. Il préfère ne pas s'en mêler, Gilbert.
Emploi: Il a quitté son emploi chez Norauto pour commencer une nouvelle carrière dans la prothèse bionique et les nouvelles technologiques. Il est passé de garagiste à scientifique reconnu. Au calme.
Note de l'auteur: Déjà je demande un tonnerre d'applaudissements pour cet avatar de qualité merci merci
DONC
MERCI BEAUCOUP
DE VOUS INTERESSER AU BEBE QU'EST GILBERT
car je l'aime beaucoup
voilà
et je vous aime beaucoup aussi
voilà
bisoux    
Caractère:

Gilbert est de ceux qui en ont vu beaucoup, mais qui tentent tout-de-même de continuer de vivre comme avant.
Gilbert est de ceux qui rient à la vie comme à une bonne blague, qui parlent fort, trop, avec un fond de cynisme tout adulte.
D'ailleurs, Gilbert est aussi de ces adultes mal grandis, qui tiennent parfois plus de l'enfant que de l'homme.
Gilbert ne tient pas en place.
Gilbert est intelligent, au fond. Bien au fond, rangé derrière sa connerie et sa flemmardise.
Mais il arrive que Gilbert fasse de grandes choses, du genre à changer des vies.
Comme la fois où il a sauvé sa meilleure amie de la mort avec une prothèse qu'il avait fabriqué en urgence.
Gilbert, c'est ce genre de type quoi.

Histoire:

Une vie simple, rythmée par les pas des clients au garage et les appels de sa mère tout les samedis matin. Parfois la Belgique manque à Gilbert mais pas sûre que l'inverse soit vrai - Gilbert est parti car il n'avait rien à faire là-bas. Le jeune Gilbert avait soif d'aventure, et Paris s'est présenté comme une évidence.
Dans tous les cas, Gilbert menait une vie simple.
Jusqu'à ce jour où en reconduisant la voiture d'un client jusqu'au parking, il n'a pas vraiment fait attention (c'est pas son genre à Gilbert), et il est, comment dire, rentré dans quelqu'un.
Une femme.
En face de lui.
Qui s'avérait être la femme du chef du commando.
Gilbert était du genre à se foutre dans la merde, il le savait bien; mais il ne s'en pensait pas capable à ce point.
Comme quoi ses talents ne s'arrêtaient pas à la mécanique.
Elle avait fini morte - percutée par son pare-brise à cause du contrecoup.
Gilbert se trouvait bien embêté - surtout avec son bras atrophié par l'accident.
Il faut croire que c'est son opération qui l'a inspiré puisque depuis, il s'est lancé dans la prothèse bionique.
Ahlala, sacré Gilbert.


ambre
Au-delà de la directrice du Centre de Thérapie, Ambre est avant tout la meilleure amie de Gilbert. Enfin son crush, mais chut c'est un secret. Et au-delà d'être son crush, elle est celle qu'il a sauvé d'une mort certaine grâce à ses prothèses révolutionnaires, et sans doute celle qui lui a fait le plus de publicité.
Ils ont tous partagé, depuis tout petit. Les pleurs, les rires, les doutes, les secrets. Ça lui plait bien Gilbert, ce genre de relation. Tranquille. Il ne voit pas vraiment le côté un peu morbide Gilbert, il est pas comme ça Gilbert. Parfois son regard glisse jusqu'à ses ailes d'acier (pas très angéliques) et, le temps d'une seconde, il est fier de lui.
Et la seconde d'après, il observe son si doux visage. Et là, il est fier d'elle

(j't'aime bien Ambre).


guerlain
Jusqu'alors, Gilbert s'était contenté de l'éviter, même s'il sait bien que les conséquences de ses actes lui retomberont dessus un jour ou l'autre. C'est comme une épée de damoclès silencieuse qui trône au-dessus de sa voiture, chaque jour, et chaque fois qu'il prend le volant il a peur qu'elle se détache une bonne fois pour toute. Il a au moins la chance d'avoir en face de lui un homme beaucoup plus réservé que lui (mais ça c'est pas dur Gilbert), à la limite du flippant il dirait même. Guerlain est un des seuls qui arrive à faire taire Gilbert, au moins un instant, par respect contrit et obligé. Il sait bien qu'il sait. Et qu'il ne pourra pas fuir les responsabilités bien longtemps

(ma plus grande erreur).


docteur széchenyi
Le Doc, c'est le genre d'amie qui est en fait l'amie d'une amie. D'Ambre plus précisément. Alors Gilbert, il n'y voyait pas d'inconvénient. Il la trouvait un peu bizarre mais il se disait que tous les fonctionnaires étaient un peu comme ça, et que de toute façon elle se débrouillait très bien dans son domaine, alors du haut de son garage Norauto il ne pouvait que l'envier. Bref, une relation très simple et cordiale comme Gilbert en avait eu beaucoup. C'était sans compter l'accident d'Ambre, où Gilbert, désespéré, n'a vu que le Docteur vers qui se tourner (Gilbert était un génie mais il n'était pas médecin).
Alors depuis ils se recroisent souvent, un peu contrits sous cette responsabilité, cette coopération d'infortune qui les rapprocha, le temps d'une opération.

Gilbert a choisi de lui sourire, et il espère que, derrière son masque, le Doc en fait de même.
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-