#fluffyclouds // calypso
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 06/05/2017
Espèce : humaine.
Pro-demis

Jeu 11 Mai - 22:06
LIE IN ( FLUFFY CLOUDS ) WHILE WE SIP ON ( BOTTLE RUN )
((musique)) meliwen meliwen
toujours là à applaudir pour faire semblant d'en avoir quelque chose à foutre
elle est douée pour ça
elle est douée pour se lever quand s'est termine et hurler ton prénom agiter les bras
fan inconditionnelle hein c'est ce qu'ils se disent peut-être même amoureuse (a m a n t e) c'est ce qu'ils doivent penser
s'ils savaient
s'ils savaient la réalité
ils seraient tristement déçus
c'est une satisfaction de briller même pendant ses silences de réussir à voler quelques instants pendant ton propre spectacle calypso
qu'est-ce qu'elle ferait pas pour te rendre un peu moins belle hein
les vigiles ne font même plus attention à elle quand elle longe les couloirs fait claquer ses talons compensés dans une drôle de mélodie
passe une main dans ses cheveux remet sa jupe bien droite
meliwen meliwen petite fille qui fait la grande meliwen meliwen essayera toujours d'être plus belle que toi te dépasser de partout avec son immense sourire et cet amour écœurant qu'elle t'offre toujours oh meliwen
pourra-t-elle se lasser un jour de t'étaler ce miel trop sucré au visage
elle toque à sa porte se fait sûrement reconnaître grâce à ça pénètre dans la loge
CA-LYP-SO.
tape dans ses mains va pour te sauter dans les bras excessivement affective excessivement tout
tu étais vraiment super-super-super belle ?? quand tu gagneras aux victoires de la musique tu as intérêt à me mettre dans tes remerciements et à me faire rencontrer les plus grands !
OOC ONE OR TWO LINES OF OOC NOTES HERE.
TEMPLATE BY MINNIE OF SHINE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 08/05/2017
Age : 15
Emploi/loisirs : M'ennuyer
Espèce : Demis (Sirène)
Anti-demis

Ven 12 Mai - 22:11






sweetish fluffy cloud


Belle plastique, bronzée, fraîcheur exotique purge la pièce de sa voix mélodieuse, sent bon la mer, les coquillages, énième escapade sur le littoral. Hûme l'air, juste une seconde, écoute les murmures des sirènes et plonge dans un univers inconnu aux façades dites pittoresques. Air estival enveloppe la salle et transporte ses spectateurs, saute, laisse toi porter par Zéphyr, découvre le paysage maritime. Voix envoûtante cajole les tympans, va crescendo, embrasse la perfection et éblouit ses spectateurs. C'est pour cela qu'ils veulent l'entendre sur scène, être transporté, puis vient le couplet final, achève le divertissement et vide petit a petit la salle.

Horizon sucré - goût barba-papa, se pavane une douce idiote au goût tendrement amer, si mielleuse qu'elle provoque le diabète. Étreinte sur corps squelettique, brise fragile prise d'assaut par une paire de mimines enfantines. Fausse joie plaquée sur son minois ne la fait pas soupirer -"n'oublie pas ton masque avant d'affronter le boss final", oh, elle est ravie d'une telle présence. Et dans sa chambre, son portrait comme cible percée par mille fléchettes. Tantôt elle scintillait au milieu de la foule, boule à multiples facettes, et à présent elle joue la comédie auprès d'une "amie".

- Oh, ma belle ! Tu es venue me voir ! On prend un selfie ?
fit-elle, radieuse.

Roulement de hanches, chemin familier, elle ouvre une porte à son nom, sa pièce à elle, son quotidien. Horde de froufrou, colliers à perles, tissus tout doux et allée de talons, tout y est et tout est soigneusement aligné au millimètre près. L'une collectionne les followers tandis que l'autre a une obsession sur les vêtements, drôle de duo. Danse frénétique entre ses doigts et la cigarette, elle allume la mèche, expire la fumée - sûrement pour cela que les bouquets offerts la veille sont déjà fanés. Triste habitude mais quoi faire de mieux ? Pas d'inquiétude mais elle s’abîme, se voile la face, c'est bien plus facile.


- Bien évidemment que je te remercierais, je t’emmènerais rencontrer les plus grandes stars des USA.
, rire ironique paraissant presque sincère.
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 06/05/2017
Espèce : humaine.
Pro-demis

Lun 22 Mai - 23:10
LIE IN ( FLUFFY CLOUDS ) WHILE WE SIP ON ( BOTTLE RUN )
((musique)) s e l f i e
c’est ça la base de votre relation viens on prend un selfie viens on post un snap ensemble
viens on fait croire à tous nos ((potes)) qu’on est parfaitement parfaites
c’était et c’est juste ça ça changera jamais c’est un accord tactique un accord silencieux un hochement de tête assuré
ça vous va après tout non
chacune profite de l’autre
toujours, pour toi. ♥
elle s’appuie à ton épaule prend son angle qui la met la plus en valeur avec un immense sourire colgate en se recoiffant les paupières à peine baissées de telle manière à ce que l’ombre de ses cils retombe sur ses joues pouponnées
et se repenche sur tout l’univers autour d’elle quand c’est terminé
parcourt du doigt impudemment les robes couvre du regard jalousement toutes les paires de chaussure
mais n’abandonne non non jamais sa jolie risette d’enfant trop gâtée
et ça sent si mauvais elle se retient de retrousser son nez de lutin elle déteste l’odeur de la cigarette
(souris salope)
elle n’y croit même pas qu’un jour tu seras une grande une étoile sur la voûte non elle n’y croit pas mais si ça arrive tout de même par on ne sait quel hasard (la chance) elle veut être aux premières loges oui assister avec toi à ton ascendance
s’assied dans un des sièges molletonnés tête en arrière la main tendue vers le ciel (un jour elle réussira à décrocher la lune)
imagine nous… sur les tapis rouges en train de boire du champagne trop cher ou équivalent à deux mois de mon salaire. ça serait… fantastique ! mais je suis sûre que c’est possible, après tout c’est tout ce que vous avez vous les sirènes.
petite pique
sourire un rien miséricordieux
gorgé d’une teinte de mépris
OOC ONE OR TWO LINES OF OOC NOTES HERE.
TEMPLATE BY MINNIE OF SHINE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 08/05/2017
Age : 15
Emploi/loisirs : M'ennuyer
Espèce : Demis (Sirène)
Anti-demis

Ven 16 Juin - 23:50






sweetish fluffy cloud


Petite peste, oui, petite catin. Oh comme elle aime regarder ton petit minois si doux et si tendre, petite gourgandine, oh qu'elle aime admirer et boire tes paroles audacieuses et amères, petit chenapen juvénile. C'est tout ce qu'elle lui accorde ; une simple photo qui sera repostée des milliards et des milliards de fois - qu'est-ce qu'elle déteste sa face minable de gamine ecervelée. Calypso se pose, un instant, dégage une douce mèche frivole ayant entravé sa vue puis tire une latte, portant son regard sur l'écran tactile de son smartphone - il vaut mieux penser à Marco qu'à perdre son temps avec cette adolescente condescendante. Aussitôt, elle repense au nombre de followers gagnés après ce simple selfie, quelle joie d'attirer des pucelles sur son compte instagram simplement pour se faire connaître un peu et décoller sa carrière, sourire en coin apparent. Et elle rêve de tapis rouges luxueux, Cannes, loin de cette capitale dans laquelle elle a oublié son enfance sur le littoral polynésien orné de coquillages en tous genre, elle rêve d'un peu de luxe, d'un peu de fame, d'un peu plus, mais reste honnête avec soi-même car jamais elle ne surpassera d'autres, étant bien meilleurs. Et si ? Juste un peu ! Un doux rêve auquel croient les enfants naïfs, ce n'est plus un rêve, simplement de la patience et de l'espérance, puis, de la persévérance.

Un doux nuage, petit cocon de soie qu'elle avait chérit pendant quelques années à la Cigale, qu'elle n'avait pas brisé malgré les galères avant et après concert, vient se hurter sa voix aigrement angélique :

- imagine nous… sur les tapis rouges en train de boire du champagne trop cher ou équivalent à deux mois de mon salaire. ça serait… fantastique ! mais je suis sûre que c’est possible, après tout c’est tout ce que vous avez vous les sirènes.


Ce ton, dépourvu d'aucune sympathie, ironique, moqueur, empestant la mesquinerie en tout genre agace la Diva. Ce ne sont pas ses paroles qui blessent, mais l'emotion qu'elle laisse apparaître derrière elles, c'est-à-dire aucune. Rien de rien. A part quelques notions négatives ainsi que de la pitié. Mais que peut elle faire, finalement ? Une humaine vaut bien mieux que mille sous races incorrigibles et hérétiques, et elle en est sûrement déjà au courant. Blessée, non, elle ne l'est pas - ou n'assume pas, ou laisse le silence parler, juste un instant, puis il se tut, et laisse place à sa voix mélodieuse, fausse à souhait :

- oh.. ça serait.. tellement.. wow.. puis on aurait des limousines gigantesques, des festivals luxueux, tu sais, on serait même conviées à Canne, t'imagines ? je te donnerais une superbe robe si on va là bas !


Camouflée, une belle phrase à double sens, comme leurs masques en plastique, ne montrant que l'imposture de leur véritable visage.
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Calypso.
» Calypso Acuos ; Maitre Jedi
» So many thing to tell you ★ Calypso & Mathis
» ▬ La Grotte De Calypso ▬
» Calypso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-